Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les décisions d'Hillary Clinton qui ont installé le chaos dans le monde

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2016, 07:04am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS, #MONDE

Les décisions d'Hillary Clinton qui ont installé le chaos dans le monde

Hillary Clinton est souvent perçue comme une candidate qui, si elle est élue prochaine présidente des Etats-Unis, poursuivra une politique étrangère plus musclée, en particulier à l'égard de la Russie, de la Chine et du Proche-Orient, pourtant son dossier pointe une série de décisions troublantes qui ont laissé plusieurs pays dans le chaos.

L'ancienne secrétaire d'Etat américaine a souvent mentionné son expérience qui la rend particulièrement apte à être la prochaine commandante en chef des Etats-Unis. En effet, le vaste dossier en politique étrangère de Mme Clinton parle de lui-même, cependant, l'image qu'il peint est beaucoup plus complexe et troublante.

"Comme le président Obama aime dire, Hillary Clinton a une plus grande expérience de sécurité nationale que tout autre candidat précédent. Mais elle est en partie responsable du désordre mondial qui a éclaté lors du mandat de M.Obama", écrit le Wall Street Journal.

Bien sûr, les échecs de la politique étrangère du président Obama sont nombreux: la Libye, la Russie, la Syrie, l'Irak, l'Afghanistan mais en tant que secrétaire d'Etat Hillary Clinton a joué un rôle clé dans bon nombre de ces échecs.

La politique étrangère menée par Hillary Clinton se manifeste particulièrement bien au Proche-Orient. L'ex-secrétaire d'Etat a voté pour l'invasion américaine de l'Irak en 2003, quoiqu'elle ait ensuite admis que c'était une erreur. Elle a également soutenu l'intervention militaire de l'Otan en Libye, une opération qui a laissé le pays dans un état de chaos qui demeure irrésolu à ce jour.

En outre, l'ancienne secrétaire d'Etat a depuis longtemps appelé à mener une politique étrangère plus musclée, en particulier en Syrie, alimentant ainsi les craintes que les Etats-Unis lancent une opération militaire à grande échelle dans ce pays arabe déchiré par la guerre si Mme Clinton arrive la Maison Blanche le 20 janvier 2017.

 

Source

Commenter cet article

Archives