Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les astuces infaillibles pour réussir son année scolaire

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Septembre 2016, 09:38am

Catégories : #ECOLE, #ASTUCES

Les astuces infaillibles pour réussir son année scolaire
Comment passer une bonne année scolaire ? Antoinette Champclos vient de rééditer aux éditions La Martinière sa Méthode infaillible pour réussir vos études. Voici ses conseils pour être efficace dès la rentrée dans ses révisions.

 

Tout au long de l’année, comment réviser efficacement ?

Tout préparer de façon très stratégique. Ne pas réviser pour réviser, mais commencer par réfléchir à un planning. Par exemple, quatre semaines avant les examens, faire un plan concret, en prenant en compte le nombre de matières à réviser et leurs coefficients. Si vous avez trois semaines pour réviser six matières, prenez quatre jours pour les matières avec un fort coefficient et deux jours pour les autres. Puis, gardez la quatrième et dernière semaine pour une révision globale.

 

Antoinette Champclos. (Photo : Antoinette Champclos)

 

Consulter systématiquement les annales des années précédentes. Aller à la bibliothèque demander les examens des années passés. Pour les partiels de 2016, se procurer ceux de 2015 et 2014 par exemple, afin d’avoir une idée de ce qui va tomber à l’examen. Le professeur va certainement donner un sujet similaire. Savoir cela augmente déjà réellement les chances de réussite.

Ne pas exagérer avec les fiches. Certains étudiants préparent des fiches et après ils ne leur restent plus de temps pour réviser l’examen en tant que tel. Si les fiches aident, il faut les faire mais de façon plus abrégée, sans oublier l’objectif principal : la réussite de l’examen.

Essayer de mémoriser la matière et pour cela il faut commencer par étudier le plan du cours. Apprenez le plan par cœur mais surtout pas la matière par cœur. Surtout s’il s’agit de matière costaude comme en droit avec le code pénal, le code civil… c’est impossible de tout mémoriser par cœur ! On s’épuise pour rien et on n’atteint pas l’objectif recherché.

La relecture des cours est essentielle. Rien ne sert de bosser à fond dès le début du semestre. Bien au contraire, il faut garder de la force pour les dernières semaines. Après, cela dépend du type d’étude. Par exemple, en médecine, le programme est bien plus exigeant et intensif. De manière générale, le mieux est d’assister aux cours, en prenant sérieusement des notes et les lire régulièrement, sans faire trop de zèle ni se tuer à la tâche en travaillant jusqu’à 23 h tous les soirs.

Et si j’ai traîné, malgré tout, que faire ?

Chaque jour qui passe, les chances de réussite faiblissent. Mais ce n’est pas totalement désespéré ! Si vous avez une semaine pour réviser quatre matières, prenez une journée et demie par matière. Si deux matières ont un coefficient plus élevé, prenez deux jours pour réviser chacune de ces deux matières importantes. Commencez par les lire à fond et faites des fiches très brèves, d’une page maximum, sans les petits détails. Gardez une dernière journée pour revoir globalement les quatre matières de façon très rapides.

 

(Photo : Blandine Lemperière/Ouest-France)

 

C’est le jour J, celui de l’examen. Que faire pour réussir ?

C’est une journée où il ne faut rien laisser au hasard. L’objectif est de mettre le maximum de chances de son côté. Cela signifie qu’il ne faut pas se laisser influencer négativement par son entourage. Par exemple, un étudiant arrive à la fac et il voit tous ses camarades en train de paniquer : cela le met dans un état d’esprit très négatif qui peu impacter la réussite de l’examen. En revanche, s’il s’isole et revoit ses cours avant d’entrer dans la salle, c’est mieux. Même si le fait de relire ses cours au dernier moment ne permet pas d’apprendre, cela rafraîchit la mémoire. Et si vous tombez sur le sujet que vous venez de relire, c’est le jackpot !

Les examens, c’est comme l’équitation : il faut toujours regarder l’obstacle suivant en visualisant un superbe parcours de sauts. Tout ce qui ne tue pas nous rend plus forts. Il y a toujours une solution. Peu importe l’objectif que l’on se fixe, on n’y arrive pas du premier coup. On va toujours rencontrer des difficultés, essuyer des échecs, c’est l’inévitable processus de la vie ! C’est comme une enfant qui apprend à marche, il tombe puis il se redresse. Il faut que les étudiants comprennent que l’on apprend toujours de ses échecs. Et au lieu de se laisser abattre, il faut saluer ses échecs pour réussir ensuite.

C’est important d’être bien entouré. Avez-vous des conseils pour les parents ?

En tant que parent, on recherche le bonheur de nos enfants. Mais parfois, par amour, on peut les bloquer et les empêcher de faire leur petit bout de chemin. Un parent doit comprendre qu’un enfant est un être humain individuel qui a le droit de choisir son propre parcours et non celui que l’on choisit pour lui 

 Source

Commenter cet article

Archives