Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le voile est-il islamiste?

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Septembre 2016, 10:53am

Catégories : #RELIGION

Le voile est-il islamiste?

Dans un article de La Presse+ signé Gabrielle Duchaine, la journaliste souhaite démêler la confusion sur l'islam dans un article intitulé Monde musulman: petit lexique pour mieux comprendre. Suite à une entrevue avec le sociologue Rachad Antonius, expert de l'Islam et du monde arabe, Duchaine fait dans son explication un amalgame entre le voile et l'islamisme:

« Islamisme: politique parmi les musulmans. Elle vise à mettre le dogme de l'islam au cœur de l'identité et de la politique des sociétés musulmanes, et certains islamistes justifient l'usage de la violence pour arriver à cette fin. La plupart des musulmans ne sont pas islamistes, mais divers symboles et valeurs islamistes ont été adoptés bien au-delà des cercles islamistes proprement dits. Le voile en est un exemple.»

 

Si on suit le raisonnement d'Antonius rapporté par Duchaine, le voile est un symbole de terreur issu de l'islamisme conquérant. Ainsi, si le but de la journaliste était de démystifier la peur de l'islam et aider les Québécois à mieux comprendre le «monde musulman», il n'en reste pas moins que cette affirmation n'est pas de taille face à ses intentions.

Mais est-ce que ses propos sont vérifiables? Est-ce que le voile musulman vient vraiment de l'Islamisme? Dans un livre intitulé Comment le voile est devenu musulman?, Bruno Passim Aboudrar remonte aux premiers temps du voile et de la femme voilée. Il nous apprend donc que le voile vient d'abord de la culture judéo-chrétienne. L'apôtre St-Paul a fait un impératif religieux de cette coutume répandue dans le monde antique. L'Église reprendra ensuite cette prescription de l'apôtre dans le but de manifester la soumission des femmes aux hommes. Ainsi Tertullien (150-220 apr. J.‑C.) déclare : « Le chef de tout homme, c'est le Christ ; le chef de la femme, c'est l'homme ; et le chef du Christ, c'est Dieu. » En comparaison avec cette littérature chrétienne, le Coran dit peu sur le sujet. Tout juste conseille-t-il à certaines femmes de porter le voile pour signaler leur rang social. Le voile n'est donc pas spécifiquement musulman. Mais, selon Aboudrar, le voile s'est répandu en terre d'islam comme signe de subordination de la femme, avant de devenir un enjeu symbolique de refus de la colonisation, puis une revendication d'indépendance culturelle par rapport à la dominance occidentale.

Il existe différentes définitions quant à l'islamisme. Dans le Petit Robert 2016 on remarque que l'islamisme est: «le mouvement politique prônant l'expansion ou le respect de l'islam.» Dans la société actuelle, le mot islamisme est plutôt lié à l'islamisme conquérant. Sur le site web Perspectives de l'Université de Sherbrooke, on nous explique qu'il y a une multitude de sens crées autour du mot islamisme, mais il est généralement identifié aux groupes terroristes et considéré par la plupart des musulmans modérés comme une forme pervertie et fanatisée de l'Islam.

Selon Haroun Bouazzi de l'Association des musulmans pour la laïcité au Québec, «le foulard n'est pas plus un marqueur de l'islamisme conquérant que la barbe ou la prière. C'est bien par sexisme qu'il y a une obsession sur le foulard et qu'on se permet le genre d'affirmation que la journaliste fait (...) En 2016, le voile a 1000 significations et l'associer à l'islamisme conquérant sans plus de finesse est faux, voire dangereux.»

Dans un échange sur les réseaux sociaux, le sociologue Rachad Antonius se défend:

«Donc quand un symbole X est adopté au-delà du groupe qui l'a promu, cela veut dire qu'il est adopté par des personnes qui ne font pas nécessairement partie du groupe X. Et donc qui ne partagent pas nécessairement les valeurs du groupe X. Et donc qui peuvent adopter ce symbole pour mille raisons autres. En l'adoptant, elles changent du coup une partie de son sens, mais perpétuent une autre partie : la barrière symbolique qui sépare le « nous » du « eux ». Pour mille raisons différentes, qui n'ont des fois rien à voir avec la religion.»

Ainsi, selon le sociologue il apparait que le voile est non-seulement un symbole de l'islamisme, mais il est aussi un symbole de barrière symbolique qui sépare les femmes voilées du reste de la société.

Fatiha Bensalah, une intervenante psychosociale musulmane qui porte le voile, était aussi journaliste en Algérie. Selon elle, le lien entre le voile et l'islamisme est très réducteur. «Dans l'article, les éléments historiques sont complètement ignorés. Par exemple comment le dévoilement des femmes musulmanes a été utilisé comme stratégie colonialiste dans le but d'éradiquer la culture de l'autre pour mieux le dominer et l'exploiter .»

Ainsi il semble qu'au lieu d'informer, l'article de la journaliste Gabrielle Duchaine ne fait que jeter de l'huile sur le feu.

«En 2016, dans un environnement de chasse aux sorcières contre les citoyennes portant un foulard, affirmer que le voile est un symbole et une valeur islamiste dans un exercice de vulgarisation est d'abord faux (pas un seul sociologue sérieux ne fait une affirmation aussi simpliste encore moins en Occident), deuxièmement sans intérêt, et troisièmement irresponsable puisqu'il ferait paraître ces citoyennes, qu'elles le veuillent ou pas, comme des complices des plans politiques des islamistes», conclut Haroun Bouazzi. 

 Source

Commenter cet article

Archives