Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


«Le seul qui peut battre largement Marine Le Pen»

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2016, 07:31am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

«Le seul qui peut battre largement Marine Le Pen»

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, se pose vendredi dans un entretien au Monde comme celui qui pourrait gagner le plus «largement» face à Marine Le Pen en cas d'affrontement au second tour de la présidentielle.

 

Alors qu'on lui demande s'il est la meilleure chance de la droite de battre la présidente du Front national le 7 mai 2017, il répond: «Si j'en crois les sondages, je suis le seul qui peut la devancer au premier tour de la présidentielle, et la battre largement au second.»

«C'est très important pour l'avenir, et cela comptera dans le choix des électeurs de la droite et du centre en novembre, puis dans le choix des Français l'an prochain», poursuit le maire de Bordeaux. 

 

Sarkozy distancé

Les sondages le placent régulièrement comme celui qui obtiendrait au premier tour comme au second le meilleur score face à Marine Le Pen.

Dans la plupart des configurations et des sondages depuis début 2016, il devancerait en effet la dirigeante d'extrême droite au premier tour, alors que Nicolas Sarkozy comme les autres candidats à la primaire de la droite seraient devancés voire distancés par Marine Le Pen.

Au second tour, Alain Juppé battrait Marine Le Pen avec 30 à 40 points d'avance selon les sondages, contre 10 à 20 pour Nicolas Sarkozy. Selon ces mêmes enquêtes, François Fillon battrait Marine Le Pen avec 20 à 30 points d'avance, Bruno Le Maire gagnerait lui avec environ 20 points d'avance. 

 

Guidé par Chirac

Alain Juppé, interrogé sur une remontée de son rival Nicolas Sarkozy dans les sondages pour la primaire, juge ceux-ci «incertains», tout en ajoutant: «Ils dessinent une tendance sur la durée, qui est encourageante (pour lui-même), particulièrement au second tour où tout se jouera.»

«J'expliquerai sans relâche que tout le monde pourra voter les 20 et 27 novembre, et que l'enjeu sera majeur», souligne l'ancien locataire de Matignon. «Un héritage politique s'incarne et ne se proclame pas», juge-t-il aussi en réponse à la question de savoir s'il est le «premier des chiraquiens», au moment où l'ancien chef de l'Etat est hospitalisé.

Celui qui a battu sèchement Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle 2002 (82,2% contre 17,8%) «a déjà exprimé son sentiment à mon égard avec beaucoup d'affection, et j'en suis particulièrement fier. Cet attachement me guide tous les jours dans la démarche qui est la mienne», poursuit Alin Juppé, présenté par Jacques Chirac comme «le meilleur d'entre nous». 

 Source

Commenter cet article

Archives