Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le prix révoltant des médicaments

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2016, 13:17pm

Catégories : #MEDICAMENT, #SANTE-BIEN-ETRE

Médecins du Monde Belgique donne le coup d'envoi vendredi à une nouvelle campagne intitulée "Le prix de la vie", contre le prix "révoltant" des médicaments dans le pays. Test-Achats et le Collège Intermutualiste National (CIN-NIC) se joignent à l'initiative.

Le prix révoltant des médicaments

"Aujourd'hui en Belgique, un médecin est parfois obligé de dire à son patient qu'il pourrait le guérir grâce à un médicament, mais qu'il ne peut pas lui prescrire parce qu'il coûte trop cher", déplore l'association.

Chaque année, le montant total payé par les patients belges pour des médicaments atteint 1,5 milliard d'euros, ce qui représente plus de 135 euros par personne. Pour 2016, le budget des médicaments remboursés se monte au total à 5,6 milliards d'euros. "Très peu de gens savent toutefois comment ces prix et ces remboursements sont établis. Et la situation n'a pas l'air de s'améliorer."

Pour l'organisation, le gouvernement fait fi des outils dont il dispose pourtant pour s'opposer aux brevets protégeant les innovations thérapeutiques pour 20 ans, durant lesquels aucun générique à bas prix ne peut voir le jour. Médecins du Monde cite notamment les licences d'office, qui permettent de suspendre temporairement un brevet pour ouvrir le marché à la concurrence et faire ainsi baisser les prix. 

Une pétition est dès lors lancée, en faveur d'une baisse du prix des médicaments. La campagne est soutenue par des médecins et experts, ainsi que par le directeur soins de santé à l'Inami, Ri De Ridder. "Nous souhaitons que de bons médicaments, de nouveaux médicaments soient remboursés aux patients", déclare-t-il dans une capsule vidéo réalisée pour l'occasion, à visionner ci-dessous. "Le prix de ces médicaments augmente très rapidement. Aujourd'hui, nous constatons que les prix qui sont demandés pour les médicaments ne correspondent pas à ce qu'ils valent réellement pour les patients. C'est un problème éthique et c'est un problème politique."

Produit pour 200 euros, vendu à 45.000
Sont pointés du doigt principalement les médicaments contre le cancer ou contre l'hépatite C. Test-Achats prend entre autres l'exemple du Glivec, un traitement contre la leucémie, vendu 45.000 euros par an et par patient pour un coût de production estimé à seulement 200 euros. 

 Source

Commenter cet article

Archives