Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le miraculé de Mère Teresa exprime sa reconnaissance

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Septembre 2016, 02:57am

Catégories : #RELIGION

Le miraculé de Mère Teresa exprime sa reconnaissance

Marcilio Haddad Andrino s'était brusquement remis de tumeurs au cerveau en 2008 grâce aux prières répétées adressées à la religieuse. Dimanche, il a assisté à sa canonisation.

Marcilio Haddad Andrino, un catholique brésilien dont le témoignage a ouvert la voie à la canonisation de Mère Teresa, a raconté vendredi au Vatican comment il s'était brusquement remis de tumeurs au cerveau en 2008 grâce aux prières répétées adressées à la religieuse. Âgé de 43 ans, ce miraculé orginaire de Rio de Janeiro, a cependant expliqué qu'il s'était senti «très reconnaissant», mais que selon lui «quelqu'un d'autre aurait pu profité de son intervention». «Si ça ne m'était pas arrivé à moi, peut-être il y aurait eu quelqu'un d'autre. Elle n'a pas distingué. Je ne me sens pas spécial» a assuré Marcilio Andrino, qui a pû assister dimanche à la cérémonie de canonisation de Mère Teresa avec sa femme Fernanda à Rome.

Lorsqu'en 2008, Marcilio Andrino a été victime d'abcès cérébraux et d'une hydrocéphalie dont les docteurs ont craint qu'il ne se remette pas, le couple a prié Mère Teresa, déjà devenue célèbre pour son travail dans les bidonvilles de Calcutta. Le malade, gravement atteint, devait subir une intervention chirurgicale visant à extraire du liquide de son cerveau quand il s'est soudainement réveillé guéri, demandant à son chirurgien «Qu'est-ce que je fais là?». Après quelques jours, les examens ont en effet révélé la disparition des abcès et son médecin lui a alors assuré que l'opération ne serait pas nécessaire. Depuis le début de la maladie, alors que Marcilio Andrino n'avait que 18 ans, le couple n'aurait eu de cesse de prier pour la bienheureuse, réussisant même à faire apposer des reliques de la religieuse albanaise sur la tête du malade.

Marcilio Andrino et son épouse Fernanda Nascimento Rocha réunis à Rome pour la canonisation.

 

«J'ai pu passer Noël avec ma famille et six mois plus tard j'ai pu retourner travailler sans problèmes» ajoute Marcilio Andrino, précisant que sa femme et lui ont ensuite continué de surprendre les médecins en ayant deux enfants. Les médécins avaient évalué à 1% les chances du couple d'en avoir un. «Mère Teresa n'a pas donné la vie à une, mais à trois personnes!» conclut Marcilio Andrino dans un portrait publié par Radiovaticana

 

Un premier miracle reconnu en 2002

En 2002, le Vatican avait déjà estimé que des prières à Mère Teresa avaient provoqué la guérison miraculeuse, 4 ans plus tôt, d'une Indienne de 30 ans, Monika Besra, atteinte d'un cancer de l'estomac. Ce miracle fournissait ainsi le premier des deux miracles que la doctrine de l'Eglise Catholique exige avant d'entamer un procès de sanctification.

Elle a été béatifiée le 19 octobre 2003 par le pape Jean-Paul II et proclamée sainte ce dimanche 4 septembre par le pape François, devant plus de 100.000 fidèles réunis place Saint Pierre, au Vatican. Sur la façade de la basilique Saint-Pierre, un portrait géant de Mère Teresa trônait. 

 Source

Commenter cet article

Archives