Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La pomme un joyau fruité québécois!

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Septembre 2016, 18:12pm

Catégories : #NUTRITION, #CANADA

La pomme un joyau fruité québécois!

La pomme est bien connue des Québécois qui la cuisinent régulièrement. Côté nutritionnel, elle est intéressante à plusieurs points de vue. À la découverte de l’univers de la pomme!

Plusieurs milliers de variétés de pommes sont cultivées sur la planète. On ne connaît pas exactement le nombre de variétés qui croît en sol québécois. Néanmoins, le consommateur québécois peut aisément se procurer 12 principales variétés. Chacune offre une apparence, une chair ainsi que des caractéristiques bien à elle. Si certains experts peuvent les distinguer au premier coup d’œil, la plupart d’entre nous ont besoin de quelques indices pour s’y retrouver!

Si toutes les variétés de pommes du Québec sont délicieuses à croquer, certaines ont des particularités qui influencent­­ leur ­utilisation culinaire.

 

La championne des pommes pour la cuisson: la cortland. La paulared, la honeycrisp, la gala et l’empire s’y prêtent bien aussi!

Top 3 des pommes pour la confection de tartes: la paulared, la lobo et la cortland puisqu’elles conservent leur forme à la cuisson!

 

Palmarès des pommes pour la préparation des salades: la cortland, la ginger­­ gold et la honeycrisp puisqu’elles ne brunissent pas!

Top 3 des pommes pour les compotes: la cortland, la mcintosh et la honeycrisp puisqu’elles renferment beaucoup de jus!


Jamais sans la pelure !

Une pomme apporte plusieurs vitamines et minéraux, mais c’est lorsqu’elle est consommée avec la pelure que sa ­valeur nutritive est optimale.

Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs...

  • Une pomme moyenne avec pelure contient 3,5 g de fibres (14 % VQ). Une fois qu’on lui a retiré sa pelure, cette même pomme en renferme alors 2,1 g.
  • Une pomme moyenne avec pelure renferme environ 195 mg de potassium (4 % VQ). Lorsqu’elle est pelée, sa teneur­­ en potassium diminue d’environ 50 mg.
  • En enlevant la pelure, la teneur en vitamine­­ C passe de 8,4 mg à 6,4 mg.

Son contenu en antioxydants est aussi intéressant. Si vous retirez la pelure... vous perdez la moitié du potentiel antioxydant de la pomme! Source importante de composés phénoliques (procyanidines, quercetine, cathéchines), la consommation régulière de pommes peut augmenter la protection contre certaines maladies chroniques. Plusieurs études ont d’ailleurs confirmé que la consommation régulière de ce fruit réduisait le risque de maladies cardiovasculaires. Elle aurait également des effets sur la prévention de certains types de cancer (tube digestif et poumon).

Et les pesticides ?

Il est vrai que la pomme se retrouve souvent parmi les végétaux qui contiennent le plus de résidus de pesticides. Si de nombreux efforts sont faits dans le domaine agricole pour améliorer cette situation, voici quelques conseils pour en limiter l’exposition :

  • laver la pomme à grande eau et frotter efficacement avec les mains ou une brosse;
  • bien assécher;
  • les savons vendus à cet effet ne démontrent pas plus d’efficacité que le lavage à grande eau;
  • opter pour des produits biologiques si possible;
  • varier les sources de fruits et de légumes.

N’oubliez pas que les bénéfices d’une consommation régulière de fruits et de légumes surpassent largement les risques liés à la présence de pesticides.

L’univers de la pomme au Québec

  • Plus de 500 producteurs ;
  • Une superficie de près de 5400 hectares destinés à cette culture;
  • Une production totale annuelle de plus de 115 000 tonnes;
  • La pomme est le principal fruit cultivé au Québec;
  • La pomme est le 2e fruit le plus consommé par les Québécois (environ 20 kg/année/habitant) derrière la ­banane.

Le saviez-vous ?

La Chine, la Russie et l’Allemagne, notamment, se retrouvent parmi les plus grands producteurs de pommes. 

 Source

Commenter cet article

Archives