Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La petite phrase à ne surtout pas dire à un enfant anxieux

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Septembre 2016, 07:16am

Catégories : #ENFANT, #RELATIONS, #SANTE-BIEN-ETRE

La petite phrase à ne surtout pas dire à un enfant anxieux

Selon plusieurs études scientifiques, les enfants n'ont jamais été aussi anxieux qu'aujourd'hui.

Si le rôle des parents et des proches est d'arriver à rassurer ces enfants inquiets, visiblement des phrases du type "Tout va bien se passer", n'aideraient pas du tout l'enfant. "Vous ne donnez pas à la personne l'opportunité d'expérimenter ce qui l'angoisse", explique Jill Emanuele, psychologue clinique.

Si des mots réconfortants peuvent apporter un soulagement, celui-ci ne s'inscrit pas dans la durée. Si l'enfant ne fait pas face à ce qui l'angoisse, cette peur reviendra.

Le magazine Time a recensé la meilleure manière de rassurer les enfants en fonction de leur âge en s'appuyant sur les conseils d'experts.

Dès le plus jeune âge, les psychologues conseillent aux parents d'aider les enfants à affronter leurs peurs. La bonne manière de réagir est de poser des questions sur les angoisses de l'enfant. Afin de l'aider à en parler et de développer avec lui des stratégies pour y faire face.

En grandissant, les enfants se retrouvent confrontés à un nouveau monde de stress social, dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux. Selon Marilyn Wilcher, limiter le temps que les enfants passent sur les ordinateurs et téléphones est une bonne manière de limiter ce stress.C'est aussi le moment d'évoquer avec eux les bonnes manières d'évacuer ce stress. De la méditation au chant, trouver ce qui détend l'enfant et lui fait oublier ses soucis est important.

Avec des ados, il est primordial de continuer à développer ces stratégies anti-stress tout en relativisant la pression de la réussite.

Les experts rappellent pour conclure que les enfants réagissent souvent comme de vrais éponges et peuvent ressentir les propres angoisses de leurs parents. La meilleure manière de ne pas refiler son stress à sa progéniture est sans doute d'apprendre à le gérer soi-même. 

 Source

Commenter cet article

Archives