Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La méditation réduit plus durablement le stress que les vacances

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Septembre 2016, 08:30am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #DÉPRESSION

La méditation réduit plus durablement le stress que les vacances

Pour réduire son niveau de stress , est-il plus efficace de partir en vacances ou de se mettre à la méditation ? Selon des chercheurs américains qui ont mis en perspective les effets de cette médecine douce et ceux des congés, il semblerait que la méditation aurait un impact sur le plus long terme. L' étude a été publiée dans la revue médicale Translational Psychiatry .

Les chercheurs de l'Université de Californie aux Etats-Unis ont mené une étude avec 94 femmes pour étudier l'impact biologique de la médiation et des vacances et ont comparé leurs effets sur le stress. Trente volontaires étaient des adeptes de cette médecine douce. Les participantes ont été reparties au hasard dans un groupe « vacances » ou méditation.

L'équipe de recherche a examiné les modifications de 20 000 gènes pour déterminer quels types de gènes avaient changé avant et après l'expérience des vacances ou de la méditation. 

 

La méditation a un impact sur la qualité de vie

Les résultats des études ont montré que tous les groupes, méditants débutants, expérimentés et vacanciers ont montré des changements significatifs avec une signature claire différente pour chaque groupe. Les changements les plus notables ont été observés dans l'activité des gènes liés à la réponse au stress et la fonction immunitaire.

En effet, les vacances ont eu un impact fort et immédiat sur les réseaux moléculaires associés au stress et sur les voies immunitaires. Elles apportent des améliorations à court-terme du bien-être, augmentent la vitalité et diminuent les sentiments de détresse.

La méditation chez les femmes qui pratiquent régulièrement cette activité est associée à l'activation de voies moléculaires caractérisées par une activité antivirale et anti-stress à long terme.

«Ainsi, la signature moléculaire de la méditation, chez des personnes qui pratiquent régulièrement est bien distincte et plus durable que celles des vacances, pour des personnes qui ne pratiquent pas la méditation», conclut Elissa Epel professeure de psychiatrie à l'Université de Californie et auteure de l'étude. «Elle serait aussi le gage d'un vieillissement sain ». 

 Source

Commenter cet article

Archives