Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Martinique en alerte rouge à l'approche de la tempête Matthew

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Septembre 2016, 03:43am

Catégories : #NEWS, #FRANCE

La Martinique en alerte rouge à l'approche de la tempête Matthew

Les écoles et crèches de l'île ont été fermées toute la journée de mercredi. Plusieurs milliers de personnes sont privées d'électricité en raison des pluies continues et intenses et des vents violents. La vigilance est au niveau rouge jusqu'à jeudi soir, orange pour la Guadeloupe.

Pluies et vents violents sont toujours à l'œuvre en Martinique. L'île des Antilles a été placée en vigilance rouge par Météo France à l'approche de la tempête tropicale Matthew. Écoles et crèches ont été fermées sur l'île pour la journée de mercredi, et le resteront jeudi. La Guadeloupe est quant à elle placée en vigilance orange.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la tempête se situait à un peu moins de 300 kilomètres du sud-ouest de l'île. Des rafales de vent atteignaient 80 à 100 km/h sur les sommets et en façade océane et des vagues de 7 mètres ont été recensées par Météo France. Elle se déplace vers l'Ouest mais ses effets vont perdurer pour la Martinique. Outre les rafales de vent encore attendues, les cumuls de pluie pourraient devenir très importants, atteignant 180 à 250 mm.

Routes coupées et pannes d'électricité

Le «centre opération départemental» de crise, où une quarantaine de personnes sont mobilisées, a été activé par le préfet. Selon un bilan publié à la mi-journée, 20.000 clients d'EDF étaient privés de courant électrique. Dans la nuit, vers 23h45 (5h45 à Paris), Franceinfo via Martinique1ère a indiqué que 50.000 clients étaient privés d'électricité.

Mercredi soir, des axes de circulation étaient coupés en raison de la montée des eaux ou de chutes d'arbre. Il reste dangereux de circuler sur les routes», a expliqué la préfet de Martinique cité par La 1ère. Des habitants et journalistes ont partagé sur Twitter des images de l'île et des axes bloqués.

Outre la fermeture des établissements scolaires et crèches, la préfecture de Martinique a précisé que les responsables d'entreprises ou de commerces devaient se préparer à devoir interrompre leur activité. Les organisateurs de manifestations publiques de plein air ont également dû annuler leurs manifestations. Plusieurs réseaux de transports publics maritimes et terrestres ont été suspendus dès la mi-journée dans l'île. Certaines compagnies aériennes régionales assurant notamment des liaisons entre la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Martin ont également suspendu leur vol.

Des dégâts également en Guadeloupe

En Guadeloupe, malgré des conditions météorologiques un peu moins violentes, des rafales entre 90 et 122 km/h ont été relevées. Des vidéos tournées dans plusieurs villes montrent que des chutes d'arbres et d'importantes chutes de pluie touchaient également l'île, située au nord de la Martinique.

Les deux préfectures ont alerté la population contre cette «tempête tropicale forte», baptisée Matthew, la mettant en garde contre les vents violents (des rafales entre 100 km/h et 150 km/h sont attendues en Martinique, entre 90 et 122km/h en Guadeloupe), les fortes pluies et orages, et la mer dangereuse sur la côte.

Les prévisionnistes américains estiment que Matthew pourrait devenir un ouragan. Outre la Martinique et la Guadeloupe, des alertes de vigilance ont également été déclenchées pour Barbuda, la Dominique, Saint-Vincent, Grenade et Saine-Lucie 

 AFP

Commenter cet article

Archives