Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La maladie qui vous cache la moitié du monde

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Septembre 2016, 10:43am

Catégories : #MALADIE, #MONDE, #SANTE-BIEN-ETRE

La maladie qui vous cache la moitié du monde

La «négligence spatiale unilatérale» prive tout patient qui en est atteint de la conscience de ce qui se passe du côté gauche de son champ de vision. Cette maladie nous apprend plein de choses passionnantes sur le fonctionnement de notre conscience.

M. X allait en apparence tout à fait bien: il pouvait marcher, parler, et avait gardé son attitude joviale. Il avait récemment fait un accident vasculaire cérébral (AVC), aussi le médecin lui fit faire un petit test. Sur une feuille de papier, il traça plusieurs lignes horizontales d’environ 2,5 cm. Ensuite, il donna à son patient un stylo, et lui demanda de dessiner sur chaque trait horizontal un trait vertical. M. X éclata d’un grand rire: «Encore cela!».

Mais ce qui lui semblait dérisoire ne l’était pas du tout. Et comme Michael Graziano, psychologue à l’université de Princeton, s’y attendait, il recouvrit tout le côté droit de la page de petits traits, mais manqua toute la partie gauche de la feuille.

M. X n’a pas de problème de vue. Il est atteint d’un syndrome appelé «négligence spatiale unilatérale», ou «héminégligence».

 

Proche et lointain

Ce syndrome est vraiment étrange. Demandez à M. X de faire un trait sur des lignes horizontales, mais cette fois sur un mur distant. Et avec un laser. Et bien, il en est parfaitement capable. Remplacez cependant le laser par un bâton: le trouble revient.

Voici qui démontre, selon le psychologue qui raconte le résultat de ses recherches dans le magazine The Atlantic, que le cerveau divise l’espace en deux: ce qui se trouve à portée de main, ou que l’on peut atteindre avec un objet, d’une part; et de l’autre, le lointain, trop distant pour être touché. Certains patients atteints de «négligence spatiale unilatérale»perdent la conscience du côté gauche uniquement pour les objets proches. D’autres ont malheureusement perdu aussi cette conscience pour ce qui est lointain.

 

Perception inconsciente

Le plus bizarre, c’est que le cerveau des personnes atteintes de ce syndrome a bien quelque part reçu l’information de ce qui se passe du côté gauche. Mais cette information ne se transforme tout simplement pas en conscience, comme le démontre une autre étude rapportée par The Atlantic.

Les chercheurs ont montré à des patients atteints de négligence spatiale unilatérale un dessin d’une jolie petite maison. Ils leur ont posé des questions sur cette maison, leur demandant à la fois de la décrire et ce qu'ils ressentaient en la voyant. Comme les scientifiques pouvaient s’y attendre, les patients n’ont pas pu décrire les fenêtres ou les arbres à gauche. Les réponses concernant les émotions et sentiments étaient globalement positives. Oui la maison est jolie, et oui, on s’y verrait bien y vivre.

Prenez la même maison, et ajoutez des flammes, ou d’autres choses effrayantes, du côté qu’ils ne voient pas. Le patient décrira de la même manière qu’avec le premier dessin tout le côté droit de la maison et sera incapable de vous dire qu’il y a un incendie à gauche. Mais si vous lui demandez alors ce qu’il ressent, et s’il trouve la maison jolie, alors ses réponses seront tout à fait différentes. Il vous répondra sans hésiter qu’il n’aime pas cette maison. Il aura perçu inconsciemment ce que sa conscience est incapable de lui faire dire.

«Il reçoit bien l’information visuelle, écrit Michael Graziano. Le cortex visuel, quand on l’observe avec les techniques d’imagerie cérébrale, est parfaitement en éveil. Le cerveau analyse donc bien ce qui se passe à gauche. Il ne peut simplement plus transformer cela en conscience.»

 

Un mythe s'effondre

Ce qui est passionnant avec ces recherches, c'est que la «négligence spatiale unilatérale»détruit un mythe forgé par notre perception. Nous pensons d'habitude que notre conscience est une entité unique, et unifiée. Nous vivons notre perception comme un tout, indivisé. 

Mais en réalité, la conscience que nous avons du monde est très ancrée dans l’espace. Elle est à l'image de la croûte terrestre, fragmentée en plaques tectoniques. Avec principalement quatre continents: droite, gauche, lointain et proche. Heureusement pour nous, l'illusion d'un monde unifié est parfaite. 

 Source

Commenter cet article

Archives