Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'Internet haut débit à bord des avions

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Septembre 2016, 11:31am

Catégories : #INTERNET, #VOYAGE, #TECHNOLOGIE

L'Internet haut débit à bord des avions

 

Dès la mi-2017, Thales et SES proposeront l'Internet haut débit à bord des avions. Le continent américain sera le premier servi.

Avoir accèsau cloud... même dans les nuages. Bien qu'évoluant à 1 000 km/h et à 10 000 m d'altitude, l'avion de ligne vient d'être rattrapé par l'Internet haut débit.

 

Terminé ces heures où le ciel arrachait le voyageur à la Toile : Thales et l'opérateur de services satellitaires SES ont signé cette semaine un partenariat pour offrir aux passagers une connexion Internet d'aussi bonne qualité que la fibre optique sur Terre.

 

Dès la mi-2017, les compagnies aériennes qui souscriront à cette offre (baptisée FlytLIVE) commercialisée par Thales, pourront proposer à leurs voyageurs une toute nouvelle gamme de services.

 

Streaming ou jeux connectés bientôt au programme

 

« Ce qui limitait l'usage de la connectivité dans l'avion, c'était le niveau de service, souligne Patrice Caine, le PDG de Thales. Internet en vol, cela permettait de lire quelques e-mails, de télécharger une pièce jointe, mais guère plus... » Bientôt au programme : du streaming vidéo, des jeux connectés, l'accès aux réseaux sociaux et à la télévision en direct.

 

Les passagers européens devront patienter. L'offre sera d'abord proposée aux compagnies nord-américaines et disponible sur les avions de ligne en Amérique du Nord et du Sud.

 

Pour réaliser cette prouesse technologique, Thales s'appuiera sur deux satellites en orbite géostationnaire (36 000 km au-dessus du sol) déjà exploités par SES.

 

 

En 2020, un troisième satellite sera ajouté au dispositif. Coût de l'abonnement pour une compagnie ? Confidentiel. « Le tarif dépendra du business model de la compagnie », explique Patrice Caine. Le PDG de Thales ne cache pas son sentiment d'avoir « fait le break, comme au tennis », ou « réalisé une échappée, comme au tour de France ». Bref, d'avoir pris un avantage décisif sur la concurrence. Car les perspectives de croissance sont exponentielles. Le nombre d'avions commerciaux connectés devrait ainsi passer de 5 300 en 2015 à 23 100 en 2025. Alors même que, selon une enquête de l'Association du transport aérien international (Iata) parue 2015, près de la moitié des passagers sont prêts à mettre le prix pour une connexion Internet en vol et des services de divertissement.

 

Avion connecté

 

L'Internet haut débit, c'est aussi des conséquences en cascade pour « l'avion connecté ». Aujourd'hui, les moteurs des appareils commerciaux de nouvelle génération sont truffés de capteurs qui surveillent en permanence l'usure du moteur, la pression de l'huile, la consommation de carburant, etc. Prochainement, une partie de ces données sera transmise en temps réel, en haut débit par satellite, afin d'améliorer l'efficacité des opérations. Autant d'informations qui permettront aux pilotes et aux équipes au sol de prendre de meilleures décisions et de réduire les coûts.

 

 -

Commenter cet article

Archives