Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


«L'austérité a fait mal»

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Septembre 2016, 05:47am

Catégories : #POLITIQUE, #CANADA

«L'austérité a fait mal»

La Protectrice du citoyen «tire la sonnette d’alarme» : l’accessibilité des services publics est au plus bas depuis dix ans et les coupures du gouvernement Couillard ont épargné la bureaucratie pour frapper les usagers.

«L'austérité a fait mal», a lancé Raymonde Saint-Germain, qui déposait jeudi son dernier rapport après 10 années de services. «Ce qu'il faut voir, derrière des compressions comme celles-là, c'est le résultat concret: moins de services en temps opportun pour des personnes qui en ont besoin maintenant», a-t-elle ajouté.

Mme Saint-Germain ne «conteste pas la pertinence» des compressions budgétaires cumulées, mais elle dénonce «la sous-estimation de leur incidence réelle sur les citoyens». Au gouvernement Couillard qui se targue de faire de l’optimisation et de couper dans le gras, elle rétorque que les coupures «ont malgré tout été moins éprouvantes pour la bureaucratie que pour les personnes vulnérables».

 

Mme Saint-Germain déplore les «exigences excessives, les formulaires conçus pour celui qui les administre et non pour celui qui les remplit, les étapes de supervision et de contrôle exagérés qui grugent indûment les temps des agents dont la priorité doit être les services à la population».

En santé, elle appelle à la fin «des corporatismes» des médecins, qui nuisent à l’accès aux services pour les patients qui en ont besoin «immédiatement».

La liste des impacts des compressions sur les services directs à la population citées par Mme Saint-Germain est longue :

  • Longs délais;
  • Avantages ou indemnités réduits pour les citoyens qui pourraient y avoir droit;
  • Services réduits qui ne sont pas donnés en temps opportun ou pour lesquels ils n’auront tout simplement pas accès parce qu’au moment où les listes d’attentes seront rendues à eux, ils seront décédés;
  • Très longues listes d'attentes pour le soutien à domicile ou encore pour certains enfants autistes.

La situation a atteint un «point critique» : de plus en plus de citoyens sont en liste d’attente pour recevoir des soins de santé, pour obtenir des services de réadaptations, «que ce soit lié à un accident de travail ou un accident de la route», besoins plus grands liés à l’autisme ou la déficience intellectuelle. «La conséquence directe de ça, c'est que leur réussite dans la société, leur réussite scolaire, leur contribution à l'emploi, leur capacité d'être autonome économiquement, elle est menacée», dit Mme Saint-Germain. 

 Source

Commenter cet article

Archives