Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Jeux Paralympiques : le géant iranien de 2,46m qui joue au volley-ball assis

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Septembre 2016, 10:14am

Catégories : #SPORTS, #INSOLITE

Jeux Paralympiques : le géant iranien de 2,46m qui joue au volley-ball assis

Avec sa taille hors du commun de 2,46m, le joueur de volley-ball assis Morteza Mehrzad est sans aucun doute l'une des sensations des Jeux paralympiques de Rio 2016. Il permet surtout à la sélection de son pays, l'Iran, d'être la grande favorite dans la course à l'or.

Il survole - littéralement - ses adversaires. Et que ce soit sur le terrain ou dans les allées du village olympique, Morteza Mehrzad ne passe pas inaperçu puisqu'il est, et de loin, l'athlète le plus grand toutes compétitions confondues.

 

Souffrant d'acromégalie, une maladie chronique provoquée lorsque l’hormone de croissance est produite en trop grande quantité, le sportif, aujourd'hui âgé de 28 ans, a été victime d'un accident de vélo lorsqu'il avait 15 ans. Atteint au bassin et blessé à la jambe droite, celle-ci a dès lors cessé de croître au même rythme que la gauche l'empêchant à jamais d'envisager une carrière sportive au sein d'une équipe de valides. 

 

«Quand il attaque, c'est comme s'il était à trois mètres au-dessus du sol»

Mais même assis, Morteza Mehrzad terrasse ses adversaires. «Quand il attaque, c'est comme s'il était à trois mètres au-dessus du sol» a confié au New York Times, le joueur de la sélection brésilienne de volley-ball assis, Anderson Ribas Da Silva. Et si le Brésilien exagère quelque peu - le bras droit de Mehrzad peut frapper le ballon à très exactement 1,95m du sol - ses performances n'en sont pas moins impressionnantes. Il bloque ainsi le ballon et marque des points avec une facilité déconcertante. 

À l'instar du sport pratiqué par les valides, la taille des joueurs d'une équipe de volley-ball assis est une donnée essentielle. Par exemple, lorsque le Brésil a intégré à sa sélection deux joueurs mesurant respectivement 2,04m et 1,85m, elle est rapidement devenue une puissance mondiale de la discipline.

À la recherche de joueurs toujours plus grands

Mais les débuts de Morteza Mehrzad au sein de l'équipe nationale iranienne en 2015 ont carrément poussé les entraîneurs et les joueurs des autres nations à revoir leur stratégie en cherchant des joueurs toujours plus grands. Toujours selon le New York Times, Eric Duda, l'un des joueurs de l'équipe américaine, est ainsi allé jusqu'à solliciter un prothésiste avec lequel il travaille régulièrement en lui demandant de prospecter parmi ses propres clients.

À Rio, Morteza Mehrzad et les siens sont grands favoris. Dimanche 11 septembre, lors du deuxième match du groupe B opposant l'Iran à la Bosnie, les Iraniens l'ont facilement emporté 3-0, le même résultat que lors du premier match opposant l'Iran à la Chine.

Pour mémoire, l'Iran compte cinq médailles d'or au compteur en volley-ball handisport, la dernière remontant au Jeux de Pékin en 2008. Le pays a toutefois perdu la dernière Coupe du Monde contre la Bosnie, actuelle championne paralympique. Et que le pays remporte ou non cette édition 2016, l'objectif de Hadi Rezaei, l'entraîneur de la sélection iranienne est clair : «Nous voulons faire de Mehrzad le meilleur joueur du monde dans les deux ans à venir». 

 Source

Commenter cet article

Archives