Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Il pensait prendre le train pour Vannes mais arrive à Paris

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Septembre 2016, 03:51am

Catégories : #INSOLITE, #FRANCE, #VOYAGE

Il pensait prendre le train pour Vannes mais arrive à Paris

Vendredi soir, à la gare de Rennes, un Vannetais pensait prendre le train pour Vannes avant de s'apercevoir que le TGV roulait sans arrêt en direction de Paris. Mais l'histoire ne s'arrête pas là... Il y a des jours où l'on ne devrait pas se lever...

Drôle de mésaventure ce vendredi pour Gilles, un Vannetais en déplacement à Rennes. La fin de la réunion sonne. Il rejoint tranquillement la gare et monte dans le train. Il pense se diriger vers Vannes, départ 17 h 17.

A 17 h 10, le TGV démarre. « Je me suis alors dit qu'il faisait une manoeuvre technique... Il s'avère que non. Le train prenait la direction de Paris Montparnasse. » Le Vannetais s'est trompé de voie... Et pas moyen de descendre dans une gare lors d'une escale car c'est un TGV direct vers Paris.

Un aller-retour offert par les contrôleurs

Par chance, il est tombé sur des contrôleurs très compréhensifs. « Cette mésaventure ne m'a, par chance, rien coûté. C'est là où je ne peux que remercier les contrôleurs de la SNCF qui ont été vraiment sympas. » Bilan de l'histoire : Gilles est arrivé à Vannes à 23 h au lieu de 18 h. "Heureusement à Paris il restait un dernier train pour Vannes." Moralité du jour : « Un train peut en cacher un autre », s'amuse-t-il.

Mauvaise surprise en arrivant à Vannes...

 

 

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Tout content de s'installer enfin dans le siège de son Opel Corsa il n'arrive pas à allumer son moteur. La batterie est HS.

 

« Moralité : n'oublie jamais d'éteindre la radio quand tu quittes ta voiture », raconte-t-il, non sans humour. Et l'histoire continue...

« Vous connaissez la réplique "le fil rouge, sur le bouton rouge" ? Eh bien c'est toujours le même mec qui a inversé les couleurs des pinces... et les a cramées ! J'ai passé une journée sans mon cerveau. Clap de fin.  L'histoire se terminera chez un garagiste ».
 
Et dire que Gilles avait hésité entre le train et le covoiturage... 

Commenter cet article

Archives