Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Hillary Clinton a disparu de la campagne, sauf pour les ultra-riches

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Septembre 2016, 02:17am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Hillary Clinton a disparu de la campagne, sauf pour les ultra-riches

Parfois soupçonnée de «jouer la montre» face à Donald Trump, la candidate démocrate a très peu fait campagne en public en août, préférant se réserver pour des levées de fonds.

Mais où est passée Hillary Clinton? Elle fait campagne auprès des riches: le New York Times consacre une enquête ravageuse au calendrier chargé de rencontres avec de puissants donateurs de la candidate démocrate ces dernières semaines.

«M. Trump a pointé l'agenda, d'une maigreur évidente, des événements de campagne de Mme Clinton cet été pour suggérer qu'elle se cachait des électeurs. Mais Mme Clinton s'est révélée plus qu'accessible à ceux qui résident dans certaines des enclaves les plus riches du pays et sont prêts à payer des centaines de milliers de dollars pour la voir. [...] Si M. Trump semble mener campagne à coups de meetings et d'interviews télévisées, la seconde candidature présidentielle de Mme Clinton semble se résumer à une série de levées de fonds luxueuses, où des apparitions publiques viennent s'intercaler quand c'est possible.»

D'après le quotidien, elle a récolté environ 50 millions de dollars lors de 22 levées de fonds effectuées lors des deux dernières semaines d'août. Ainsi, à Sagaponack, dans l'État de New York, dix personnes ont payé 250.000 dollars chacune pour la rencontrer. Des riches donateurs qu'elle rassure en avançant qu'elle mènera une politique plus business-friendly que son prédécesseur...

Ces derniers temps, la quasi-disparition de Hillary Clinton de sa propre campagne (elle n'a d'ailleurs pas organisé de conférence de presse depuis... neuf mois) a fait émettre l'hypothèse qu'elle «jouait la montre», considérant son avance comme suffisamment substantielle pour regarder la campagne Trump s'autodétruire après un désastreux début de mois d'août pour le candidat républicain: la moyenne des sondages lui a donné mi-août jusqu'à 8 points d'avance au plan national et une confortable avance au sein du collège électoral (jusqu'à 360 grands électeurs, là où il en faut 270, avec des espoirs de victoire dans des bastions républicains comme l'Arizona ou la Géorgie).

Mais cette avance s'est dernièrement réduite sur le plan national à environ 4 points, alors que la candidate fait face à de nouvelles polémiques sur sa fondation et ses emails. Cette stratégie est donc critiquée, comme l'explique en termes imagés le sondeur Charles Franklin à The Hill: «On avait l'impression que Clinton allait juste passer l'automne à regarder Trump imploser depuis la Station spatiale internationale, mais cela soulève la question de savoir si vous pouvez disparaître de la campagne sans que cela ait un impact.»

La candidate démocrate devrait se montrer plus présente dans les prochaines semaines, avec notamment le premier débat le 26 septembre, et ses soutiens affirment que le trésor de guerre accumulé ces dernières semaines lui permettra de mener une campagne intensive contre Trump dans les dernières semaines. 

 Source

Commenter cet article

Archives