Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Gluten : quelle différence entre intolérance et sensibilité ?

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Septembre 2016, 08:48am

Catégories : #NUTRITION, #ALIMENT, #SANTE-BIEN-ETRE, #DIGESTION, #VIDEO

Gluten : quelle différence entre intolérance et sensibilité ?

Le gluten est une protéine présente dans des céréales comme le blé, le froment, l'épeautre, le seigle et l'orge... Pour répondre à des exigences de santé, en cas d'intolérance ou de sensibilité au gluten, beaucoup de personnes se tournent vers une alimentation sans gluten.

L’intolérance au gluten  

L'intolérance au gluten, aussi appelée maladie cœliaque, est une pathologiedigestive qui touche environ 1 % de la population française. Elle se caractérise par une destruction des villosités intestinales, d'où une mauvaise absorption desnutriments. Les symptômes se manifestent par des diarrhées chroniques, des ballonnements ou un ralentissement de la croissance chez l'enfant. La maladie cœliaque ne doit pas être confondue avec une allergie (plus rare) qui implique des IgE. Le seul traitement consiste à éliminer le gluten de son alimentation. Lerégime sans gluten est mis en place lorsque la maladie a été diagnostiquée par la présence d'anticorps spécifiques de la maladie et par biopsie intestinale.

La sensibilité au gluten

La sensibilité au gluten correspond à un ensemble de symptômes proches de ceux de l'intolérance, qui disparaissent à l'arrêt du gluten : diarrhée ou constipation, ballonnements, fatigue, syndrome du côlon irritable, douleurs articulaires, maux de tête, éruptions cutanées... Contrairement à l'intolérance au gluten, la sensibilité au gluten ne provoquerait pas de lésions intestinales. D'après la fondation québécoise de la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten toucherait 3 à 6 % de la population. En 2016, des chercheurs ont mis en évidence des marqueurs spécifiques de la sensibilité au gluten, ce qui permet d'envisager à l'avenir un meilleur diagnostic de ce trouble.

 

Loi de Murphy : pourquoi la tartine tombe-t-elle toujours du côté beurré ?  La loi de Murphy énonce que si un événement peut mal tourner, il existe toutes les chances que cela arrive à un instant ou un autre. Elle s’illustre brillamment dans le cas d’une tartine qui chute de la table, lors du petit déjeuner, et tombe sur son côté beurré. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en parlent durant cet épisode de Kézako.  

 Source

Commenter cet article

Archives