Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Gérard Depardieu insulte la France et vante Poutine

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Septembre 2016, 10:36am

Catégories : #FRANCE, #RUSSIE, #PEOPLE

Gérard Depardieu insulte la France et vante Poutine

C’est bien connu que depuis quelques années, Gérard Depardieu s’amuse à jouer les vieux mononcles grincheux et malcommodes. Dans un entretien avec une publication italienne sortie cette semaine, il poursuit dans la même veine et y va d’un commentaire qui fera certainement réagir nos amis français.

L’acteur qu’on a récemment pu voir dans la série dramatique Marseille sur Netflix  — tellement mauvaise que c’est drôle — a pris le temps de réitérer son amour pour Vladimir Poutine. On se rappellera que celui-ci lui avait octroyé un passeport russe en 2013. Il dit apprécier son « côté hooligan ». 

(à noter : ceci est un montage)

 

DES PROPOS MESQUINS POUR SA MÈRE PATRIE

À savoir s’il est toujours un citoyen de l’hexagone, l’interprète d'Obélix répond : « Non, je suis un citoyen du monde. La France risque de devenir un Disneyland pour les étrangers, peuplée d’imbéciles qui font du vin et du fromage qui pue pour les touristes. Il n’y a plus de liberté, les gens sont manipulés ».

 

Celui qui a joué dans plusieurs films hollywoodiens en a aussi contre l’hégémonie du cinéma américain : « Le cinéma n’existe plus. Il y a un monde du divertissement, les gens, terrorisés par les Américains, ne savent plus quelle langue parler. Il y a dix stars et elles sont toutes américaines. Leurs films bourrés d’effets spéciaux sont des jeux, et le reste du cinéma a du mal à exister ».

Puisque l’entrevue se donnait dans le cadre de la sortie italienne de son livre « Innocent », il en a profité pour flatter ses lecteurs potentiels dans le sens du poil. « En Italie, heureusement, vous n’avez pas perdu votre culture et votre identité. Parce que vous êtes un pays jeune, né avec Garibaldi. Contrairement à la moitié de l’Europe qui avec la peur des migrants est devenue un peu fasciste. » 

 Source

Commenter cet article

Archives