Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Face aux chutes du Niagara, les femmes avec Clinton et les maris avec Trump

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Septembre 2016, 05:36am

Catégories : #FAITSDIVERS, #ETATS-UNIS

Face aux chutes du Niagara, les femmes avec Clinton et les maris avec Trump

«Vous voulez que je me dispute avec mon mari? Ici? Nous fêtons nos 40 ans de mariage: ce n'est pas le moment.» Jill B., 62 ans, venue de Southfield dans le Michigan, baisse la voix et fait signe à son mari qui photographie inlassablement la cascade séparant les États-Unis du Canada. Elle porte encore l'imperméable jaune en plastique des téméraires qui se bousculent dans la «grotte du vent» (après avoir délesté leur portefeuille d'une somme substantielle) pour pouvoir admirer les cascades en contre-plongée. «Il vote pour Trump. C'est un ancien militaire. Il pense que Trump est le seul à pouvoir relancer le pays. Moi, j'ai des doutes. Chaque fois qu'on en parle, la discussion tourne au débat. J'évite de le dire mais, parfois, je pense qu'il a raison.»

À sept semaines du vote, et selon le dernier sondage New York Times-CBS, l'avance de Hillary Clinton se réduit (de 46 % à 44 % d'intentions de vote). Dans cette situation, les personnes comme Jill prennent une importance considérable. Parmi l'électorat blanc, 39 % des hommes pensent voter pour Clinton. Pour Trump, le pourcentage est de 50 %. Chez les femmes, c'est l'inverse: 52 % voteraient Clinton, 39 % Trump. Alors, parmi les couples prenant des selfies dans le lieu le plus romantique du pays (beaucoup ont plus de 60 ans et sont venus fêter des décennies d'union heureuse), on parle peu de politique. Et lorsque les noms des deux candidats sont prononcés, la complicité s'évanouit. «Je préfère me taire», explique Dan, armoire à glace de 58 ans et ancien soudeur de Pennsylvanie, assis à une table du mythique Red Couch Inn. «Si je parle, notre dîner romantique aux chandelles va se transformer en scène de ménage.» 

 Source

Commenter cet article

Archives