Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Etats-Unis : un policier viré pour avoir refusé de tuer un Noir armé

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Septembre 2016, 02:00am

Catégories : #ETATS-UNIS, #RACISME, #POLICE

Etats-Unis : un policier viré pour avoir refusé de tuer un Noir armé
Aux Etats-Unis, pour avoir refusé de tirer sur un homme noir armé d’un révolver, un policier américain a été limogé.
 
Un officier de la police américaine, qui a refusé de tirer sur un homme noir armé d’un pistolet a été limogé. C’est ce qu’a révélé le Post-Gazette, le journal local de Pittsburgh aux États-Unis. Le 6 mai dernier dans la ville de Weirton, l’officier de police Stephen Mader se rend dans une maison pour s’occuper d’un cas de violence domestique. A son arrivée, il se retrouve face à un homme noir armé.

 

 
Ronald Williams ne pointe pas l’arme directement sur lui, mais demande au policier de lui tirer dessus, ce qu’il refuse de faire pour éviter un « suicide by cop ». Stephen Mader, compte tenu de « l’entraînement qu’il a eu en tant que Marine pour décider s’il s’agit d’un terroriste en regardant la personne en entier et l’entraînement qu’il a reçu à l’académie de police », n’a pas tiré. Il entame un dialogue avec le forcené. Et c’est là que deux autres officiers débarquent. Et l’un d’eux décide de tirer sur Williams quand celui-ci s’avance vers eux. Le Noir succombe rapidement après le coup de feu. C’est par la suite que les policiers se sont rendu compte que l’arme n’était pas chargée.

 

Après un mois d’enquête et de polémique, les forces de l’ordre expliqueront que le tir était justifié. Stephen Mader, lui, a été licencié pour avoir « échoué à éliminer une menace ». « Vous avez mis deux officiers en danger », lui ont déclaré ses supérieurs, ce à quoi Mader a répondu : « Je ne l’ai pas tué juste parce qu’il m’a dit “Tue-moi” ». Selon lui, ce genre de décision « ne donne pas une bonne opinion des policiers auprès du public ».

 

Source

Commenter cet article

Archives