Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Emploi des jeunes: investir dans notre avenir

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2016, 11:44am

Catégories : #EMPLOI, #JEUNESSE, #EUROPE

Dans son discours sur l’état de l’Union, Jean-Claude Juncker a rappelé l’importance d’investir dans la jeunesse pour endiguer la montée du chômage. La Commissaire à l’Emploi revient sur les efforts européens en la matière, notamment la Garantie pour la Jeunesse et le nouveau corps européen de solidarité.

Emploi des jeunes: investir dans notre avenir

Chaque fois qu’un jeune n’arrive pas à trouver un emploi, des rêves sont brisés. Le président Juncker n’aurait pas pu le dire plus clairement dans son discours sur l’état de l’Union. Nous ne pouvons pas accepter que l’Europe reste dans les mémoires comme le continent du chômage des jeunes. Plus que tout, nous devons continuer à investir dans notre jeunesse.

Nos efforts commencent à porter leurs fruits avec la garantie pour la jeunesse de l’UE, que nous avons lancée voici trois ans afin de soutenir l’action des États membres. Dans le cadre de ce dispositif, ceux-ci doivent veiller à ce que tous les jeunes de moins de 25 ans qui quittent l’école ou perdent leur emploi se voient proposer, dans les quatre mois qui suivent, un emploi, une formation continue, un apprentissage ou un stage de qualité. 

 

Des signes encourageants

Nous présenterons dans quelques semaines un rapport complet détaillant les résultats obtenus sur le terrain dans tous les États membres de l’UE ; cependant, nous pouvons déjà dire que les signaux observés sont encourageants. Le nombre de jeunes sans emploi a baissé de 1,4 million depuis 2013. Quatorze millions de jeunes Européens ont rejoint le dispositif de garantie pour la jeunesse et 9 millions ont reçu une offre. Compte tenu de ces résultats prometteurs, nous avons décidé de prolonger ce dispositif et de le doter d’une nouvelle enveloppe d’un milliard d’euros de plus. Ce montant sera complété par un milliard d’euros provenant du Fonds social européen, ce qui permettra de proposer à deux millions de jeunes supplémentaires une offre d’emploi, d’éducation, d’apprentissage ou de formation. 

 

L’accent mis sur la solidarité

Voilà comment nous continuons à manifester notre solidarité envers les jeunes. Le nouveau corps européen de solidarité a également été conçu dans cet esprit. Partout en Europe, des communautés sont confrontées à des situations difficiles sur le plan social – qu’il s’agisse d’aider à l’insertion des réfugiés, d’apporter une assistance à notre population grandissante de personnes âgées ou de faire face aux conséquences de catastrophes naturelles. Dans le même temps, de nombreux jeunes Européens ont à cœur d’apporter leur contribution et recherchent une expérience de volontariat ou une offre professionnelle, une occasion d’intervenir dans leur pays ou à l’étranger. Le corps européen de solidarité mobilisera les jeunes désireux de s’engager socialement et de mettre leurs connaissances, leurs aptitudes et leurs compétences au service d’une bonne cause. Il sera opérationnel d’ici la fin de l’année et nous espérons voir 100.000 jeunes Européens y participer à l’horizon 2020.

Investir dans notre jeunesse, c’est investir dans notre avenir. Nous devons impérativement mettre à profit l’ensemble de notre capital humain et mobiliser les ressources et les talents inexploités. L’emploi des jeunes conservera une place de premier plan dans le programme politique européen. 

 Source

Commenter cet article

Archives