Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Elizabeth II : les petits signes secrets de la reine décodés

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Septembre 2016, 07:51am

Catégories : #ANGLETERRE, #PEOPLE, #RELATIONS

Elizabeth II : les petits signes secrets de la reine décodés

ous ne le saviez pas, mais chaque petit geste de la grand-mère du prince William a une importante signification. Dans les colonnes du magazine ELLE UK, les experts de la couronne ont donné quelques interprétations de certains comportements d'Elisabeth II. 

Changer son sac à mains de bras 

Lorsque l’arrière-grand-mère de George de Cambridge souhaite conclure une conversation, elle passerait simplement son sac à main (son accessoire préféré) d’un bras à l’autre.

 

 

 

Pour ses assistants, ce mouvement signalerait alors : « Ce type est ennuyeux. Venez m’aidez immédiatement », expliquent les experts de la famille royale dans les tribunes du magazine.

 

Selon leur expertise, Elizabeth II aurait également un autre signe pour interrompre une conversation ennuyeuse. En effet, elle aurait pour habitude de tourner et retourner sa bague plusieurs fois sur son doigt, en signe d’impatience.

Poser son sac par terre

Pour la mère du prince Charles, déposer son sac à main par terre serait un signe d’agacement absolu. Elle utiliserait ce geste uniquement lors de réceptions, pour faire comprendre qu’elle souhaite partir, sur-le-champ.

Actionner son "secret buzzer"

Enfin,  la reine d'Angleterre aurait à sa disposition une arme secrète beaucoup plus efficace que ses quelques gestes à interpréter : un buzzer ! Elle l’utiliserait lors de réunions officielles qui auraient tendance à trop s’éterniser. Et pour cause, le buzzer en question serait caché sous la table de la salle de conférence de Buckingham Palace. En l’actionnant, elle ferait ainsi comprendre à son personnel que le moment est venu de se débarrasser des invités, en leur ordonnant d'ouvrir les portes de la salle. Le tout, en parfaite discrétion.

 

Commenter cet article

Archives