Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Donald Trump Jr compare les réfugiés syriens à des bonbons empoisonnés

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Septembre 2016, 12:32pm

Catégories : #RACISME, #TRUMP, #ETATS-UNIS, #POLITIQUE, #PEOPLE

Donald Trump Jr compare les réfugiés syriens à des bonbons empoisonnés

Quand le père est en manque d’inspiration, son fils prend le relais. Donald Trump Jr s’est illustré par ses récents propos polémiques dans lequels il a comparé les réfugiés syriens… à des Skittles (célèbre marque de bonbons) empoisonnés.

«Si j'avais un bol de Skittles et que je vous disais que trois d'entre eux allaient vous tuer, vous en prendriez toute une poignée ? Voilà, c'est ça notre problème avec les réfugiés syriens», peut-on lire sur une illustration qu’il a récemment publiée sur son compte Twitter

 

Un message accompagné du commentaire suivant : « Cette image résume parfaitement la situation. Finissons-en avec les mesures politiquement correctes qui ne donnent pas la priorité aux Américains». Question immigration, Donald Trump Jr semble partager les mêmes opinions que son papa qui, s’il accède à la Maison-Blanche, entend interdire l’accès au territoire américain aux réfugiés syriens. Sans surprise, ces propos controversés n’ont pas longtemps avant de déclencher un torrent de réactions sur Twitter.  

 

Donald Trump Junior n’en est en tout cas pas à sa première polémique de ce type. Au cours d’une récente interview téléphonique, le fils du magnat de l’immobilier s’en était directement pris aux médias américains qui, selon lui, auraient pris fait et cause en faveur d’Hillary Clinton dans la course à la présidentielle. Lors de cette entretien, il avait fait référence aux chambres à gaz.

«Les médias ont été ses premiers suppléants dans la campagne. Sans les médias, il n’y aurait pas photo. Mais les médias l’ont façonnée. Ils l’ont laissée glisser sur chaque couac, chaque mensonge, chaque combine de la convention du Parti démocrate pour écarter Bernie Sanders. Si les Républicains en avaient fait autant, ils seraient en train de faire chauffer la chambre à gaz», avait-il dit. 

 Source

Commenter cet article

Archives