Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Doit-on se fier à son intuition au travail ?

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2016, 08:02am

Catégories : #TRAVAIL, #IMPORTANT

Doit-on se fier à son intuition au travail ?

Faut-il faire confiance à ses intuitions dans un cadre professionnel ? Les conseils d'une coach pour apprendre à écouter son cerveau droit. 

Vous ne savez pas pourquoi mais vous avez le chic pour toujours choisir la file la plus longue. Avant l’échographie, vous étiez persuadée que votre petit dernier était une fille. Et dernièrement vous vous êtes fait peur en prenant quelques mauvaises décisions au travail. En clair, vous n’avez absolument aucune intuition. Mais comment reconnaît-on une intuition ? « Ce doit être une vision globale, qui arrive rapidement, explique la coach Catherine Balance, elle vient du cerveau droit qui est le siège des émotions, le ressenti. » Dans le monde du travail, cela vous servira à miser sur le bon projet, vous éloigner de vos ennemies cachées et trouver des idées innovantes. Catherine Balance propose des exercices pour développer et améliorer son sixième sens.

L’intuition pour prendre les bonnes décisions

La dernière décision que vous avez prise a fait baisser votre chiffre d’affaires de 5%. Pour éviter de longues tergiversations, que ce soit seule ou en réunion, suivez votre instinct et ensuite pesez le pour et le contre si besoin. Dans son livre La Voix de l’intuition, Catherine Balance raconte les expériences de plusieurs chefs d'entreprise. L'un d'entre eux y relate, par exemple, qu’il suivait toujours son intuition, les seules fois où il ne l'a pas fait se sont avérées des mauvais choix.

L’exercice à faire

Tenez un journal de vos intuitions pour apprendre à les distinguer du raisonnement. Chaque fois que vous vous posez une question, notez les réponses. Si la réponse est abrupte et rapide, c’est une intuition, si elle s’accompagne d’une explication, c’est un raisonnement qui vient du cerveau gauche, celui du rationnel et des analyses. Précisez également la réponse que vous avez suivie et ce qui s’est passé ensuite. « Cela permet de clarifier les choses. Il ne s’agit pas de bonnes ou mauvaises réponses, on peut se tromper, comme le bébé qui fait ses premiers pas, on apprend. Il s’agit surtout de reconnaître son ressenti », souligne Catherine Balance. 

 

L’intuition pour améliorer sa relation à l’autre

Lors de la dernière réunion commerciale, votre nouvelle collègue vous a trahie, vous étiez pourtant persuadée que vous pouviez lui faire confiance et que c’était une alliée. Mais votre radar semble défectueux. Or, on peut reconnaître les « mauvaises » personnes. Et ça commence par une petite introspection. « Si je suis à l’écoute de moi, je serai aussi à l’écoute des autres, précise Catherine Balance, ça développe l'indulgence, et aussi l’empathie. » 

 

L’exercice à faire

Cet exercice se fait à deux pour s’entraîner à déceler des informations manquantes. Vous écoutez attentivement l’autre personne vous raconter une situation problématique. Répétez à haute voix son histoire en vous concentrant sur les éventuelles réactions de votre corps. Le moment où il réagit peut vous indiquer qu’à ce passage-là, l’autre personne n’a pas tout dit. Un bon moyen de déceler le vrai du faux chez vos collègues. 

 

L’intuition pour développer sa créativité

Quand on vous demande de trouver des nouvelles idées pour le nouveau budget pub, vous séchez très rapidement. D'autant plus que vous n’avez jamais été bonne en dessin. « C’est un cercle vertueux, développer son intuition développe sa créativité, qui développe son intuition, puisque les deux viennent du cerveau droit », poursuit Catherine Balance. « Un peu comme l’enfant avant d’entrer à l’école : il est très instinctif et dessine beaucoup, a même du mal à gérer ses émotions. Alors que l’école formate plutôt le cerveau gauche. » Donc l'entreprise aussi. CQFD. 

 

L’exercice à faire

Catherine Balance préconise un moment de lucidité avant de brainstormer : respirez profondément, faites le vide et laissez venir des images comme elles viennent. « Lorsque l'information est positive, ce qui vient d’une intuition est souvent gracieux, léger et gai », préconise-t-elle. Alors, respirez et... « intuitez » ! 

 Source

Commenter cet article

Archives