Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Des ingrédients dangereux dans les savons antibactériens

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Septembre 2016, 00:36am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE

Des ingrédients dangereux dans les savons antibactériens

Des experts pressent Santé Canada de suivre son homologue américain en bannissant des produits contenus dans les savons antibactériens qui pourraient s’avérer dangereux.

La Food and Drug Administration (FDA), l’équivalent de Santé Canada aux États-Unis, a déclaré la semaine dernière que les savons antibactériens pourraient causer «plus de mal que de bien».

«Les consommateurs peuvent penser que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir la propagation des bactéries, mais nous n’avons aucune preuve scientifique qu’ils sont meilleurs que le savon ordinaire et l’eau», a soutenu l’agence.

 

La FDA a banni 19 ingrédients actifs contenus dans la fabrication des savons antibactériens, dont le plus utilisé est le triclosan.

 

Le dentifrice aussi

Ce produit chimique se retrouve dans quelque 1600 produits cosmétiques et de soins personnels au Canada comme le savon, le shampooing, le fard pour les yeux et même le dentifrice.

Certains spécialistes souhaiteraient même que Santé Canada soit plus sévère en l’interdisant aussi dans le dentifrice. Le fait qu’il puisse être ingéré augmente les inquiétudes.

«Si s’en mettre sur les mains est proscrit, il est difficile de croire que s’en mettre dans la bouche est mieux», insiste Karel Mayrand, directeur pour le Québec de la Fondation David Suzuki.

Une crainte partagée par le professeur Rolf Halden, qui étudie depuis des années le triclosan à l’Université d’Arizona. «Lorsqu’on se savonne les mains, une petite quantité de produits entre dans notre corps. Mais par les gencives, ces derniers se retrouvent rapidement dans le sang», a-t-il insisté lors d’une entrevue accordée au New York Times.

 

Convaincre santé Canada

Par ailleurs, il n’a pas été démontré jusqu’à présent que le triclosan est toxique pour la santé humaine, et ce, même s’il est omniprésent dans notre environnement. Les quantités absorbées demeurent minimes, rappelle Lionel Ripoll, professeur en cosmétologie à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

«Le triclosan est un agent de conservation qui empêche le développement de micro-organismes qui pourraient se retrouver dans vos produits et les rendre dangereux», résume le Dr Ripoll.

Ce produit chimique a d’abord été employé dans le domaine hospitalier notamment pour stériliser les mains des chirurgiens avant une opération.

En 2013, la FDA avait demandé à l’industrie de lui prouver que ses produits étaient sûrs et efficaces. Des études suggèrent notamment que le triclosan pourrait perturber les hormones chez l’humain et mener à une résistance des bactéries aux antibiotiques.

Les réponses n’étant pas suffisantes, l’agence les a bannis du marché.

«La décision de la FDA pourrait grandement aider à convaincre Santé Canada d’adopter une telle mesure ou même d’aller plus loin», se réjouit Fe de Leon, chercheuse à l’Association canadienne du droit à l’environnement, qui avait publié un rapport en 2014 demandant à l’agence canadienne de bannir le triclosan, notamment parce que ce dernier s’accumule dans l’environnement.

Santé Canada a indiqué au Journal qu’elle compléterait bientôt son analyse du triclosan dans le cadre de son Plan de gestion des produits chimiques.

 

OÙ RETROUVE-T-ON LE TRICLOSAN ?

Environ 1600 produits cosmétiques et produits de soins personnels et 150 produits de santé contenant du triclosan sont en vente au Canada.

  • Les crèmes pour le visage
  • Le maquillage
  • Les déodorants
  • Les parfums
  • Les lotions pour le corps
  • Les produits solaires
  • Les produits désinfectants pour les mains
  • Les nettoyants pour la peau
  • Les produits de rasage
  • Les shampooings
  • Les savons
  • Les lotions contre l’acné
  • Les rince-bouche
  • Les dentifrices
  • Les médicaments en vente libre
  • Les produits de santé (y compris les produits de santé naturels)
  • On peut aussi l’utiliser dans les textiles (comme les vêtements et les articles de literie), le papier, le plastique et le caoutchouc.
  • Depuis l’an dernier, le triclosan ne peut plus être utilisé comme pesticide.

Source: Santé Canada

Commenter cet article

Archives