Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Décision surprise de l'Opep de réduire sa production de pétrole

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Septembre 2016, 04:27am

Catégories : #ECONOMIE, #MONDE

Décision surprise de l'Opep de réduire sa production de pétrole

Coup de théâtre à Alger: les pays de l'Opep sont parvenus mercredi soir, à s'entendre pour limiter leur production d'or noir afin de soutenir des prix durablement affaiblis par une offre excédentaire."Nous avons un accord pour (baisser la production) de 32,5 à 33 millions de barils par jour", a déclaré le secrétaire d'Etat nigérian pour le Pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu, à l'issue d'une réunion informelle des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à Alger. Le ministre qatari de l'Energie a confirmé ce chiffre. 
Cet accord signifie que l'Opep va réduire sa production de 750 000 barils par jour (mbj). C'est peu ou prou le nombre de barils qui étaient pompé en mars dernier par le cartel pétrolier (32,47 mbj), selon les statistiques de l'Agence internationale de l'Energie (AIE). 
Pour le Wall Street Journal, l'Opep a trouvé, à Alger, un accord de principe sur un gel de la production, dont les modalités seront discutées lors du sommet de l'Opep à Vienne, le 30 novembre prochain.
Le terrain d'entente qui a été trouvé par l'Opep est le fruit d'âpres négociations pour surmonter les rivalités en son sein, alors que la réunion informelle de ses membres se poursuivait (peu avant 19H00 GMT), près de cinq heures après son commencement.
La réduction qui serait acceptée reste toutefois inférieure à la hausse de la production observée sur un an au sein de l'Organisation: en août, le cartel a pompé 33,47 mbj, un bond de 930.000 barils sur un an, selon l'AIE.
Malgré cela, cette nouvelle a immédiatement fait grimper les cours du brut, qui ont clôturé en nette hausse à New York, alors que les marchés s'attendaient au contraire à ce que la réunion informelle d'Alger aboutisse à un constat de désaccord.
Les cours du baril de référence (WTI) aux Etats-Unis a gagné 2,38 dollars à 47,05 dollars sur le contrat pour livraison en novembre. Et, à Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a également progressé, de 2,72 dollars à 48,69 dollars.  

 Source

Commenter cet article

Archives