Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Corée du Nord. L’étrange ballet des porteurs de valises de Kim Jong-un

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Septembre 2016, 20:19pm

Catégories : #COREE, #POLITIQUE

Corée du Nord. L’étrange ballet des porteurs de valises de Kim Jong-un

Le 17 août dernier, le ministère de l’Unification de Corée du Sud a annoncé l’arrivée à Séoul de Thae Yong-ho, ambassadeur adjoint de Corée du Nord au Royaume-Uni. Auparavant, la BBCavait révélé son identité et sa demande d’asile. La défection d’un de ses diplomates de haut niveau constitue un coup dur pour Pyongyang, d’autant que M. Thae aurait été responsable en Europe de la collecte de l’argent directement destiné à la personne du leader suprême, Kim Jong-un. Par ailleurs, il peut s’agir d’un révélateur d’un problème plus vaste au sein du pouvoir.

Les autorités de Séoul ont évoqué trois motifs expliquant l’initiative de M. Thae : de sérieux doutes sur le régime de Pyongyang, le rêve d’un pays libre et démocratique, et l’inquiétude pour l’avenir de ses enfants [qui l’ont accompagné à Séoul tout comme sa femme]. 

 

La collecte de fonds au cœur du problème

Cependant, des analystes évoquent des raisons moins officielles à cette fuite : soit M. Thae n’aurait pas réussi à réunir la somme demandée par ses supérieurs, soit il en aurait détourné une partie pour son usage personnel. L’argent serait en effet pour Pyongyang au cœur du problème depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un [en 2012], qui harcèle de plus en plus ses collaborateurs à l’étranger à coups de purges et d’exécutions. Les défections de membres de l’élite du pays – au moins sept depuis le début de l’année –, pourtant favorisée, seraient liées à ces pratiques. Qui plus est, s’il est vrai, comme l’ont affirmé certains organes de presse, que le responsable des fonds nord-coréens en Europe, un dénommé Kim Myong-chol, a disparu dans la nature en emportant 400 milliards de wons [environ 320 millions d’euros], M. Thae ne pouvait probablement pas échapper à une mise en cause. On l’avait vu en mai 2015 lors d’un concert donné par Eric Clapton à Londres, à côté de Kim Jong-chol, frère aîné de Kim Jong-un, sans doute envoyé par ce dernier pour mieux surveiller ses collaborateurs.  

 

Une vague de défections qui a commencé en 2010

La vague de départs de personnalités nord-coréennes importantes a commencé aux alentours de 2010, d’abord dans la discrétion, puis elle s’est intensifiée après l’exécution en décembre 2013 de Jang Song-thaek, vice-président du comité de la Défense nationale et oncle de Kim Jong-un. Or il s’agit surtout d’acteurs essentiels dans la collecte de devises étrangères ou de membres de la division 39 du Parti du travail [qui a pour fonction d’alimenter la caisse noire], en bref de ceux qui œuvrent pour le financement du régime.

Ainsi, en août 2014, on apprenait la défection de Yun Tae-yong, cadre de la banque nord-coréenne Daesong. L’événement s’est produit alors que Kim Jong-un venait de réunir ses collaborateurs travaillant à l’étranger pour leur rappeler leurs objectifs et remplacer certains d’entre eux. À la suite des multiples essais nucléaires et tirs de missiles de la Corée du Nord, la communauté internationale augmente la pression sur le pays, dont les circuits financiers sont de plus en plus surveillés et contrôlés, ce qui le met en difficulté. 

 

Les athlètes de Rio surveillés de près

Certains déplacements récents de hauts dignitaires nord-coréens s’expliquent également dans ce cadre. Choe Ryong-hae, secrétaire du comité central du Parti du travail, est allé à Rio à l’occasion des Jeux olympiques. Mais, pendant son séjour d’une semaine, il n’a rencontré presque aucun de ses homologues étrangers ni les membres du comité des Jeux, se contentant d’assister aux matchs auxquels participaient les athlètes de son pays. Car ce voyage aurait été également lié à l’argent, en plus du fait que la présence de Choe Ryong-hae avait pour objectif de dissuader les sportifs de faire une demande d’asile. Son escale à Cuba avant d’arriver Rio aurait concerné des ventes d’armes nord-coréennes.

De son côté, Ri Su-yong, directeur du département international du Parti du travail, s’est rendu en Afrique le 16 août dernier, sans doute envoyé par Kim Jong-un après que ce dernier apprit la défection de M. Thae ; il voulait prévenir d’autres mésaventures du même genre. 

 

Un régime faussaire ?

La pénurie financière du régime est telle que certains analystes n’hésitent pas à évoquer l’hypothèse selon laquelle il ferait fabriquer de faux billets. Il ne serait pas étonnant qu’il y ait des essais pour reproduire des billets à forte valeur internationale comme les livres sterling. On peut en effet légitimement se demander comment un individu a pu réunir la somme faramineuse de 400 milliards de wons et comment il a pu disparaître avec… En tout cas, le fait que M. Thae est arrivé en Corée du Sud en provenance du Royaume-Uni par un vol direct laisse supposer qu’il y a eu des négociations officieuses entre les deux gouvernements concernant cette personnalité qui détient probablement des secrets explosifs et qui a de ce fait besoin de protection. 

 Source

Commenter cet article

Archives