Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment des voleurs et des SDF ont permis d'éviter le pire à New York

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Septembre 2016, 04:45am

Catégories : #FAITSDIVERS, #ETATS-UNIS

Comment des voleurs et des SDF ont permis d'éviter le pire à New York

Parmi les onze bombes déposées au total à New York et dans le New Jersey, seules deux d'entre elles ont explosé. Si 29 personnes ont été légèrement blessées, aucune victime n'est heureusement à déplorer. Peut-on parler d'un miracle? Certainement, du moins en partie. Plusieurs engins explosifs ont pu en effet être localisés à temps grâce à un incroyable concours de circonstances, impliquant notamment des voleurs ainsi que des sans-abri.

Tout a commencé samedi lorsqu'une bombe a explosé sans faire de victime à Seaside Park, dans le New Jersey. Trois autres bombes ont été retrouvées plus tard dans la zone par les forces de l'ordre. Ahmad Khan Rahami, le poseur des bombes présumé arrêté ce lundi soir, avait pour cible le parcours d'une course à pied organisée ce jour-là. L'issue aurait pu se révéler dramatique si le départ de la course n'avait pas été postposé d'une demi-heure.

Concours de circonstances
"Sans ce décalage du départ, il y aurait probablement eu un paquet de coureurs près de la poubelle où s'est produite l'explosion", annonçait samedi Al Della Fave, porte-parole du procureur d'Ocean County, sans préciser les raisons pour lesquelles le départ de la course avait été retardé.

Un funeste plan qui rappelle l'attentat à la bombe perpétré par les frères Tsarnaïev lors du marathon de Boston en avril 2013, tuant trois personnes et en blessant 264 autres.

Deux voleurs qui tombent à pic
Plus tard dans la soirée, une autre bombe explose dans le quartier de Chelsea à New York, blessant 29 personnes. Les forces de l'ordre localisent peu après une autre bombe à quelques rues de là... grâce à deux voleurs.

"Nous avons des images vidéo de deux personnes qui ont ramassé le sac, en ont sorti l'engin, puis sont parties avec le sac", a précisé le chef des inspecteurs du NYPD, Robert Boyce. Les deux hommes, "qui ressemblaient à deux gentlemen", selon Boyce, sont actuellement recherchés par les enquêteurs.

Grâce à eux, la police a pu rapidement se rendre sur les lieux et ainsi désamorcer la bombe avant qu'elle n'explose.

© photo news.

Dimanche, ce sont pas moins de cinq bombes artisanales qui sont retrouvées dans un sac à dos dans la gare d'Elizabeth, ville du New Jersey où réside Ahmad Khan Rahami.

Deux SDF cherchaient des objets de valeur
Une fois encore, le sac est intercepté de manière tout à fait fortuite avant que son contenu n'explose, cette fois-ci grâce à deux SDF.

Le maire de la ville, Chris Bollwage, a en effet expliqué que les deux sans-abri ont récupéré le sac enfoui dans une poubelle, à la recherche d'objets de valeur. Réalisant rapidement qu'une bombe se trouvait à l'intérieur, les deux hommes ont directement prévenu la police. Ici aussi, les forces de l'ordre ont pu désamorcer les engins explosifs sur place. Tous sauf un, lequel a explosé dans l'opération, sans faire de dégâts. Un vrai miracle, on vous disait. 

 Source

Commenter cet article

Archives