Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comme les membres de l’organisation terroriste FETO, les personnes liées au PKK seront limogées

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Septembre 2016, 03:21am

Catégories : #TURQUIE, #POLITIQUE, #MONDE

Binali Yildirim a expliqué que, tout comme les membres de l’organisation terroriste FETO, auteur de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, les personnes liées au PKK présentes dans la fonction publique seront limogées et poursuivies

Comme les membres de l’organisation terroriste FETO, les personnes liées au PKK seront limogées

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a déclaré que tous les enseignants suspectés d’être en lien avec l’organisation terroriste PKK vont être écartés de leur fonction et ne seront pas autorisés à enseigner durant l'année scolaire 2016-2017.

Le chef du gouvernement a fait cette annonce, dimanche soir, lors d’un repas à Diyarbakir, dans le sud-est du pays, pendant lequel il a accueilli les leaders d’opinion et représentants de la société civile locale.

Yildirim a expliqué que, de la même manière que les membres de l’organisation terroriste FETO, auteur de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, les membres et personnes liées au PKK présentes dans la fonction publique vont être limogés et poursuivis. 

«C’est désormais au tour de l’organisation terroriste séparatiste (PKK) de subir le même processus. Les éléments du PKK dans l’enseignement, la santé, les entreprises, les associations et les fondations, seront limogés et poursuivis devant la justice. Les maires qui suivent les ordres de Kandil [base du PKK dans le nord de l’Irak] devront rendre des comptes», a-t-il dit.

Dans ce cadre, le Premier ministre a annoncé que tous les enseignants suspectés d’être liés au PKK, dont le nombre est d'environ 14 mille, seront suspendus et ne pourront plus exercer durant la prochaine année scolaire.

«Bien sûr, la justice devra trancher et se prononcer sur qui est réellement lié au PKK et qui ne l'est pas. Cette mesure de suspension est préventive», a-t-il expliqué.

Binali Yildirim a une nouvelle fois exprimé toute la détermination du gouvernement à lutter jusqu’au bout contre toute forme de terrorisme dans les villes, les campagnes et les montagnes du pays.

«Le district de Cukurca à Hakkari était une région infiltrée par les terroristes depuis 30 ans. Nous y sommes entrés et avons nettoyer cette zone de la présence du PKK. Ils ont subi de très lourdes pertes, inédites dans cette région», a-t-il poursuivi.

Le chef du gouvernement s’est aussi exprimé sur les opérations contre Daesh et les autres groupes terroristes dans le nord de la Syrie.

«La zone entre Jerablus et Azaz, soit 91 km tout au long de notre frontière, a été totalement nettoyée des terroristes. Daesh, le PKK et sa branche en Syrie, le PYD-YPG, ne doivent plus menacer notre pays depuis cette zone, c’est notre objectif. La Turquie ne permettra pas que les terroristes agissent librement à notre frontière», a-t-il ajouté.

«Nous n’autoriserons pas que des groupes - qu’ils soient Kurdes ou Turcs, pour nous ce sont tous des terroristes - cherchent à diviser notre pays et à descendre notre drapeau», a-t-il conclu. (AA) 

 Source

Commenter cet article

Archives