Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ce qu'il faut savoir avant le débat Trump-Clinton

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Septembre 2016, 17:05pm

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Ce qu'il faut savoir avant le débat Trump-Clinton

Le premier débat opposant Donald Trump à Hillary Clinton a lieu cette nuit en direct de l'Université Hofstra d'Hempstead, dans l'État de New York, à partir de 3h, heure belge. Quelles sont les règles, quels sont les enjeux, quels thèmes seront abordés, où le voir à la télévision ou sur le Web... Voici ce que vous devez savoir avant cette confrontation que les médias américains s'amusent déjà à qualifier de "débat du siècle."

Combien de participants pour combien de débats?

Quatre débats seront organisés au total. Trois d'entre eux verront s'affronter Donald Trump et Hillary Clinton tandis qu'un autre opposera leurs colistiers respectifs, Mike Pence et Tim Kaine.

Le premier débat se tiendra donc cette nuit sur l'île de Long Island dans l'Etat de New York. Le deuxième débat, celui des colistiers, est prévu le 4 octobre en Virginie. Trump et Clinton se retrouveront quant à eux le 9 octobre dans le Missouri (pour un débat face aux citoyens) et le 19 octobre dans le Nevada.

La durée des quatre débats est strictement la même, à savoir une heure et demie.

Rappelons que les candidats républicain et démocrate ne sont pas les seuls engagés dans la course à la Maison Blanche. Jill Stein et Gary Johnson, représentent respectivement le Parti Vert écologiste et le Parti libertarien. Ils auraient pu participer aux débats s'ils avaient été crédités de 15% d'intentions de vote dans au moins cinq sondages nationaux différents et récents. Un cas qui s'était déjà produit en 1992 lorsque le milliardaire Ross Perot avait débattu avec Bill Clinton et George H. W. Bush. Cette année, ce ne sera cependant pas le cas.

Ce qu'il faut savoir avant le débat Trump-Clinton

Un débat historique

Compte tenu de l'imprévisibilité de Donald Trump et du caractère diamétralement opposé des deux candidats, les débats à venir s'annoncent hauts en couleur. Ce duel sera également historique puisque pour la première fois de l'histoire, un débat présidentiel américain va opposer un homme et une femme.

Quels thèmes seront abordés?

Le premier débat, comme le troisième, sont divisés en six séquences de quinze minutes chacune. Pour le premier débat, les six segments seront divisés en trois thèmes, introduits par une question du modérateur pour laquelle chaque candidat dispose de deux minutes pour répondre.

Voici les trois thèmes sur lesquels les deux candidats débattront cette nuit: "Sécuriser l'Amérique", "L'orientation de l'Amérique" et "Atteindre la prospérité."

© getty.

Qui seront les modérateurs?

Le présentateur du journal du soir de NBC, Lester Holt, sera aux commandes du premier débat. Si ce Californien peut se targuer d'une expérience de 35 années de télévision, il ne dirige le journal du soir que depuis le mois de février 2015. 18 mois durant lesquels Holt a néanmoins su amener un vent nouveau et un ton plus incisif.

Les prochains débats seront quant à eux dirigés par Elaine Quijano (CBS), Martha Raddatz (ABC) en duo avec Anderson Cooper (CNN) et enfin Chris Wallace (Fox News).

À noter que les modérateurs choisissent seuls les questions et thèmes des débats.

Le présentateur du journal du soir de NBC Lester Holt dirigera le premier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump. © ap.

Quels sont les enjeux?

À moins de cinquante jours du scrutin final, Hillary Clinton et Donald Trump sont au coude-à-coude dans les sondages après que le Républicain a progressivement refait son retard sur la Démocrate. Le dernier sondage national en date, effectué pour Washington Post/ABC News et publié dimanche, donne les deux candidats dans la marge d'erreur, avec 46% des intentions de vote pour Mme Clinton et 44% pour Donald Trump, en comptant Gary Johnson et Jill Stein. 

Il est coutume d'affirmer qu'un candidat ne gagne pas une élection lors d'un débat, mais qu'il peut en revanche la perdre. Les observateurs, comme le grand public, seront donc à l'affût du moindre dérapage ou clash qui pourrait faire pencher la balance d'un côté comme de l'autre.

L'expérimentée Hillary devra convaincre ceux qui doutent de son honnêteté
Hillary Clinton, qui a participé à 30 débats politiques depuis 2000, dispose d'une expérience considérable en comparaison au novice homme d'affaires new yorkais. La tactique est simple pour le clan démocrate: destabiliser Trump et tenter de lui faire perdre son sang froid, prouvant ainsi qu'il n'a pas l'étoffe et le calme nécessaires pour diriger la nation. Hillary Clinton devra par ailleurs convaincre des électeurs peu enthousiastes qui doutent de son honnêteté (65% d'entre eux ne la trouvent pas honnête et 52% ont une opinion négative).

 
© photo news.

L'exercice de tous les dangers pour le novice Trump
Il sera intéressant d'observer la prestation de Donald Trump, qui contrairement à sa rivale, est peu habitué à l'exercice. Une tâche qui s'annonce ardue pour le magnat de l'immobilier, comme l'explique Marie-Cecile Naves, auteur de "Trump, l'onde choc populiste" au Nouvel Obs.

"L'exercice est plus périlleux pour Donald Trump, car il n'est plus en meeting où il se contentait de phrases toutes faites et incantatoires. Il va être poussé dans ses retranchements sur les mesures qu'il veut mettre en place", explique-t-elle.

Mais plus que s'efforcer de discréditer l'ancienne Secrétaire d'Etat, Donald Trump, républicain atypique, show-man populiste et impulsif, devra surtout prouver qu'il a l'étoffe d'un président.

"Un duel de mal-aimés"
Quoi qu'il en soit, aucun des deux n'aura le droit à l'erreur, tant cette élection apparait comme étant nettement plus indécise que prévu, comme le confirme au Nouvel Obs François Durpaire, historien spécialisé dans les questions d'éducation et de diversité culturelle aux États-Unis.

"Nous sommes dans un duel des mal-aimés. L'erreur est difficilement réparable car l'équilibre est précaire. On a des candidats assez fragiles. Ce débat peut donc peser bien plus qu'au cours des dernières années, en tout cas plus qu'il y a quatre ans", juge l'historien.

© photo news.

Comment le regarder en direct?

Si vous avez le courage de vous lever en pleine nuit pour suivre le débat en direct, plusieurs solutions s'offrent à vous. En Belgique, vous pourrez notamment le regarder à la télévision en vous branchant sur CNN ou MSNBC ou encore sur la chaîne française d'info en continu LCI.

De nombreux live streams seront également proposés légalement sur le netou sur mobile, comme sur Facebook, YouTube, Snapchat ainsi que sur les sites web de médias américains.

Aucun des quatre débats ne sera par ailleurs entrecoupé de messages publicitaires.

© ap.
 

Source

Commenter cet article

Archives