Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bien choisir un téléphone portable pour son enfant

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Septembre 2016, 09:11am

Catégories : #ENFANT, #PARENT, #TECHNOLOGIE

Bien choisir un téléphone portable pour son enfant

Offrir un téléphone portable à son enfant est une étape supplémentaire dans son autonomie et un signe de confiance. Si c'est un outil de communication fantastique, il peut aussi exposer les plus jeunes à des choses qui ne sont pas de leur âge et c'est une dose d'inquiétude pour les parents. Mais pas de stress, il existe des modèles adaptés à l'âge des utilisateurs et des applications vous permettent de limiter l'utilisation que votre enfant pourra faire de son portable. 

> Un téléphone en fonction de l'âge

Certains enfants ont leur premier téléphone entre quatre et neuf ans, certains parents ayant besoin de les joindre directement. Si vous voulez acheter un téléphone pour un enfant de cet âge-là, il existe des modèles élaborés spécifiquement pour les enfants avec des interfaces adaptées et des fonctionnalités très réduites: un seul numéro d'appel et aucun accès à Internet. Le constructeur français Kurio a lancé un téléphone spécialement conçu pour les enfants, qui propose toutes les fonctionnalités d'un téléphone (appels et SMS vers cinq contacts maximum), un mode d'appel d'urgence et un filtrage internet nommé "Kurio Genius". Le téléphone propose également une limitation du temps d'utilisation de chaque application, la mise en place des horaires d'utilisation et des alertes lorsque le téléphone n'a presque plus de batterie.

Pour les préadolescents, il vaut mieux investir dans des smartphones premier prix car les entrées de gamme des différents constructeurs sont souvent raisonnables. Le Smartphone Wiko Sunset-2 est un  très bon modèle avec une bonne autonomie, une utilisation facile et une double SIM. Il est vendu à 59 euros sans forfait. Le modèle de chez Alcatel Onetouch popC1 au prix de 52 euros est encore plus abordable avec une compatibilité 3G et une autonomie allant jusqu'à neuf heures d'autonomie.

Pour les adolescents, rien n'est mieux qu'un smartphone dernier cri mais il y en a de très performants moins chers que les derniers modèles. Le Samsung Galaxy J5 a le meilleur rapport qualité/prix du marché avec un prix aux alentours de 150 euros en fonction des opérateurs.

> Des applications pour protéger les enfants

Laisser un enfant ou un préadolescent avec son propre téléphone peut être inquiétant car vous ne souhaitez pas qu'il soit exposé à tout et n'importe quoi. Il existe de nombreuses applications, majoritairement sur Android, pour "contrôler" ce que votre enfant pourra consulter depuis son portable. Pour les plus jeunes, des "child locks" cantonnent les enfants dans un périmètre sécurisé de leur téléphone et des navigateurs spécialement conçus pour les enfants leur donnent accès à une version dégradée d'Internet. Enfin des applications d'urgence permettent à un enfant d'appeler un nombre de numéros d'urgence et de le géolocaliser s'il lance des appels à l'aide de boutons SOS ou de gestes à effectuer sur le téléphone.

> Attention aux forfaits

Un téléphone est utile s'il est accompagné d'un forfait et c'est là que la facture peut rapidement augmenter si vous ne faites pas attention. Pour les enfants, une carte rechargeable est la meilleure option, car elle permet de maîtriser les coûts du téléphone: dès que la carte est épuisée, les parents ont le choix de la recharger ou non.

Pour les préadolescents, un forfait bloqué avec une à deux heures de communication permet de les responsabiliser car ils connaissent le temps dont ils disposent et l'utilisent comme ils veulent. S'il est épuisé, à eux d'attendre le mois suivant pour pouvoir téléphoner de nouveau.

Enfin pour les adolescents, il est bien de leur proposer des forfaits avec Internet inclus pour qu'ils puissent accéder aux différentes fonctionnalités des smartphones (réseaux sociaux, moteurs de recherches, YouTube, etc...). Le budget est forcément un peu plus élevé, mais Internet y est généralement limité donc pas de risque qu'il explose la facture. 

 Source

Commenter cet article

Archives