Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Aleksander Ceferin est le nouveau président de l’UEFA

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Septembre 2016, 08:31am

Catégories : #SPORTS, #FOOTBALL, #EUROPE

Aleksander Ceferin est le nouveau président de l’UEFA

Aleksander Ceferin est le septième président élu de l’UEFA. L’avocat slovène de 48 ans a été choisi à une large majorité des 55 représentants des fédérations membres de l’instance: 42 votes en sa faveur contre seulement 13 pour son rival, le Néerlandais Michael van Praag. Il succède à Michel Platini et met un terme à l’intérim d’Angel Maria Villar assuré depuis une dizaine de mois et la suspension du Français.

Le douzième congrès extraordinaire de l’UEFA a débuté un peu plus de deux heures plus tôt, avec un ordre du jour très restreint. L’élection de l’Italienne Evelina Christillin comme membre féminine européenne du Conseil de la FIFA a été réglée en quelques instants, par acclamation, en l’absence d’une autre candidate.

 

Michel Platini: le foot, «un jeu, pour ceux qui l’ont oublié»

Avant cela, le président déchu Michel Platini – forcé à la démission après avoir été suspendu de toutes activités liées au football – avait été autorisé à prononcer un discours d’adieu. Il a commencé en disant «sa grande émotion» et son «plaisir d’être là». Sans évoquer les circonstances qui ont conduit à son départ, il a tenu à répéter qu’il avait «la conscience tranquille» et qu’il n’avait «pas commis la moindre faute».

Il a continué son intervention en parlant de football, «un jeu, pour ceux qui l’ont oublié». «Pendant neuf ans, nous avons tous ensemble fait beaucoup pour le football. Mais beaucoup reste à faire pour qu’il reste un jeu avant tout. Il n’y a pas plusieurs footballs, celui des grands clubs et celui des autres», a réaffirmé le Français, conformément aux grands principes de sa présidence.

Mick Jagger vs. Gustav Wiederkehr

Au moment d’utiliser les quinze minutes de parole auxquels il avait droit, le Néerlandais Michael van Praag a livré un discours qui a passablement fait écho à celui du Français. «Je suis ici pour le sport. Cela fait trop longtemps que le football n’est plus à l’agenda. Tout n’est que politique, intérêts des clubs, des régions… Il faut revenir au football.»

Le mot-clé de son intervention: solidarité. Il a dirigé son appel du pied vers les plus petites fédérations. «Comme vous, je pense que les compétitions sont jouées par trop peu de clubs, de trop peu de pays. Je rêve que les équipes des petites nations puissent aussi rêver d’atteindre une finale européenne.» A ceux qui lui reprochaient son âge (68 ans), il a répondu qu’il était gage de «qualité, équilibre et sagesse», citant même… Mick Jagger pour conclure: «Time is on my side.»

Le vainqueur se décrit en «homme d’équipe»

Aleksander Ceferin a répondu en citant des personnalités plus liées au football: Gustav Wiederkehr, deuxième président de l’UEFA, et David Taylor, ancien secrétaire général de l’instance, pour son mot de la fin: «Football first.» «Un idéal pour lequel je suis prêt à changer ma vie», a indiqué le Slovène.

Avant cela, il s’était posé en «homme d’équipe, de conviction, de parole» qui n’allait pas «faire des promesses non réalistes». En leader? «Je ne sais pas. Ce sera à vous de le dire. Ce n’est pas parce qu’on répète qu’on est un leader qu’on l’est vraiment. S’il faut le répéter, c’est peut-être justement qu’on ne l’est pas.» Il a affirmé sa volonté de «créer un équilibre et de ne laisser personne de côté», et fini de convaincre les représentants des fédérations membres. 

 Source

Commenter cet article

Archives