Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


À qui profite l'augmentation des salaires dans le privé ?

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Septembre 2016, 05:31am

Catégories : #ECONOMIE, #ENTREPRISE

À qui profite l'augmentation des salaires dans le privé ?

Selon une note de l'Insee, le salaire mensuel d'une personne travaillant à temps plein dans le privé ou dans une entreprise publique a augmenté de 0,5% entre 2013 et 2014.

Le salaire net moyen a augmenté de 0,5% entre 2013 et 2014 pour un équivalent temps plein dans le privé ou dans une entreprise publique, selon les derniers chiffres de l'Insee publiés ce mercredi. La hausse est de 0,7% si l'on exclut les contrats aidés. Le salaire actuel est de 2225 euros nets de prélèvements à la source (une fois la CSG et la CRDS prélevées). Cette hausse est une bonne nouvelle après une baisse de -0,3% en 2013 et -0,2% en 2012.

 

Quelles sont les causes de cette hausse?

Tout d'abord «l'élévation tendancielle des qualifications des salariés, l'augmentation de leur âge moyen et donc de leur expérience jouent positivement sur l'évolution du salaire net moyen de l'ensemble des salariés», indique l'Insee. En effet, si la répartition des salariés du privé n'avait pas bougé entre 2013 et 2014, c'est-à-dire que si le nombre de salariés dans chaque catégorie socioprofessionnelle était resté intact, tout comme le temps de travail, et la répartition des âges et des sexes, le salaire net moyen hors bénéficiaires de contrats aidés, aurait augmenté de seulement 0,3% au lieu de 0,7%. En effet, sans les contrats aidés, on constate que la hausse des salaires est encore plus forte: + 0,7% eu lieu de +0,5%.

Mais la hausse des salaires s'explique aussi par la hausse du taux des cotisations salariales (+0,25 points), pour la branche vieillesse et les retraites complémentaires, reconnaît l'Insee.

Quels sont donc les gagnants (et les perdants) de cette évolution des salaires mensuels moyens nets de tout prélèvement en équivalent temps plein? 

 

• Quel est le secteur d'activité dans lequel le salaire a le plus augmenté?

• Dans quelle catégorie socioprofessionnelle le salaire net moyen progresse le plus?

* y compris les chefs d'entreprises

Après une augmentation des salaires nets de tout prélèvement de 0,2% en 2013, les employés sont ceux qui ont vu leur salaire évoluer le plus fortement en 2014 «en particulier dans les activités commerciales (+0,9%) et les services aux entreprises (+1,4%)», précise l'Insee. Les employés et les ouvriers ont vu leur salaire croître notamment en raison d'une forte revalorisation du Smic au 1er janvier 2014.

Chez les cadres, la hausse de 0,4% du salaire net moyen est surtout due à une progression marquée pour les femmes (+1,3% contre +0,2% pour les hommes) particulièrement dans les services aux entreprises (+2% contre 0,4% pour les hommes) et les services mixtes (+0,9% contre -0,1% pour les hommes). 

 

• Le salaire des femmes augmente plus vite que celui des hommes mais est toujours inférieur

Même si les inégalités entre hommes et femmes tendent à se réduire (surtout chez les cadres) avec les années qui s'écoulent, elles persistent.

• Les salaires les plus élevés progressent plus vite

Les salaires de tous les niveaux de la population ont augmenté entre 2013 et 2014 du premier décile (10% des salariés les moins bien payés) aux 1% de salariés les mieux rémunérés (99e centile ou C99). Néanmoins on observe que plus les salaires sont élevés, plus ils augmentent rapidement (jusqu'au 9ème décile, ensuite ils augmentent fortement mais moins vite).

• Plus de chances de voir son salaire évoluer en temps partiel

Le salaire horaire net des postes à temps partiel est en moyenne plus faible que celui des postes à temps complet: 12,48 euros de l'heure contre 14,80 euros. Pourquoi? Le personnel demeure moins qualifié parmi les salariés à temps partiel et les salaires horaires sont en général inférieurs à ceux des salariés à temps complet, à niveau de qualification égal. Mais cet écart tend à se réduire en 2014. En effet, le salaire horaire net moyen des salariés à temps partiel augmente nettement plus (+1,3 %) que celui des salariés à temps complet (+ 0,3%). «Cette progression est portée par la hausse marquée de la part de cadres dans le volume de travail à temps partiel (+ 1,1 point), peut-on lire sur la note. 

 

• Augmentation du salaire médian

Le salaire net médian (cinquième décile), c'est-à-dire le salaire qui scinde la population en deux groupes égaux, s'élève à 1783 euros nets par mois. On dénombre donc autant de salariés en équivalent temps plein du privé et du public qui perçoivent un salaire qui se situe en-dessus et en-dessous de ce montant. Ce salaire a augmenté de 0,1% entre 2013 et 2014. D'ailleurs il est inférieur de 19,9% au salaire net moyen. 

 Source

Commenter cet article

Archives