Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


A New York, François Fillon fait l'éloge des emplois précaires

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2016, 06:38am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE, #TRAVAIL

A New York, François Fillon fait l'éloge des emplois précaires

Devant quelques Français installés aux Etats-Unis, le candidat à la primaire de la droite a estimé qu'il « serait temps » que les Français acceptent la précarité plutôt que les aides sociales.

On savait François Fillon admirateur de Margaret Thatcher. Ce vendredi à New York, il l'a prouvé une nouvelle fois en affirmant que la précarité est utile à la lutte contre le chômage. Le candidat à la primaire de la droite, qui a fait de l'économie son cheval de bataille, a assuré devant quelques Français installés aux Etats-Unis qu'il «serait temps qu'on accepte qu'il peut y avoir des emplois précaires». «C'est toujours mieux de travailler que d'être au chômage ou au RSA», a lancé l'ancien premier ministre.

Reprenant une formule de Tony Blair, il a estimé que «ce qui est social, c'est ce qui crée de l'emploi». En parlant de l'ancien premier ministre britannique, François Fillon a assuré qu'il «avait raison». «C'est avec ce raisonnement là que la Grande-Bretagne est passée devant nous. Elle est devenue la 5e puissance économique, elle a 5% de chômage quand nous, nous en avons 10%», a noté le candidat.

«C'est le travail qui libère» 

«Alors immédiatement quand je dis ça, il y a ces fameux experts en tout qui parlent à la télévision: “En Grande-Bretagne ou en Allemagne, il n'y a pas de chômage parce qu'il y a de la précarité.” Bah oui c'est vrai, nous on a la précarité mais on n'a pas les emplois», a raillé François Fillon pour appuyer son raisonnement.

Un éloge de la précarité qui ne l'empêche pas de marteler que son «programme est social». «Je le revendique», at-il plaidé, «parce qu'il fait du travail la priorité absolue. Et que c'est le travail qui libère, qui permet d'aller au bout de ses rêves». 

 Source

Commenter cet article

Archives