Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 astuces pour remporter la guerre des appart' à Paris

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Septembre 2016, 07:30am

Catégories : #MAISON, #ASTUCES, #FRANCE

7 astuces pour remporter la guerre des appart' à Paris

Aah Paris… Paris la belle, Paris la romantique, Paris la lumineuse, Paris la… Paris la snob ouais ! Si la capitale secoue ses jupons, elle s’effarouche bien vite à l’idée d’y voir quelques amoureux s’y nicher (surtout s’ils sont portés sur le T2). Durement éconduit, tu penses à abandonner ? Accroche-toi camarade, le Bonbon n’est pas jaloux ni avare de conseils. En voici 7 pour conclure (l'affaire du siècle). 

 


Ne pas lésiner sur le tapage diurne 

Quand tu cherches un appartement, mets-toi dans la tête que TOUT LE MONDE doit être au courant. De ton meilleur pote à la postière (protagoniste non négligeable), en passant par tes collègues de boulot, la boulangère, ton coiffeur et même la pharmacienne. Plus tu en parles, plus tu as de chances de trouver quelqu’un qui connaît quelqu’un qui quitte son appart' mais qui n’a pas encore mis d’annonce en ligne. 

N’hésite pas non plus à inonder les réseaux sociaux. Rédige un post Facebook sur lequel tu décris succinctement ce que tu recherches, accompagné d’un GIF ou d’une photo ridicule (plus visible), et relaie-le sur Twitter et Instagram. Joue-la Kim K de la location, à fond.
 

Compter sur ses voisins 

« Chacun sa route, chacun son chemin », c’est bon pour les frustrés du dossier, nous on préfère la partie qui dit « passe le message à ton voisin ». Et pour cause : le bouche à oreille 2.0 cartonne en matière d’immobilier. 

Les annonces de reprises de bail pleuvent sur les groupes Facebook spécialisés. Les candidats sont souvent nombreux et rapides, mais en t’inscrivant sur des groupes privés (il suffit d’en faire la demande sur la page), tu vois directement les annonces sur ton fil d’actualité, et tu peux même choisir de les faire remonter en ajoutant le groupe dans tesfavoris.

 

Choisir le bon secteur de recherche

Plutôt que de se perdre dans des recherches interminables sur moult sites d'annonces - avec supplément allers-retours sur Maps et Street View - on choisit UN site, pro et ludique.

Un site qui rassemble plus de 25 acteurs de l'immobilier par exemple, pour avoir à portée de clic plus d'1 million d'annonces. Un site qui ressemble plus à un jeu vidéo qu'à une longue liste boring, parce-que c'est quand même plus sympathique. Un site qui change enfin de tout ce qu'on connait, en somme. Pour trouver tout ça au même endroit, on peut tester Bien'ici et sa carte 3D vraiment cool. Pour un peu, on se croirait dans un Clash of Clan des appart' !

 

S’investir dans la déco

Les agences et les propriétaires reçoivent des dossiers par dizaines (il n’y a qu’à voir les queues-cage-d’escalier à chaque visite). Il faut donc… se démarquer ! Oui, comme pour un entretien d’embauche. Et comme ton dossier est la seule chose que le loueur aura entre les mains, il faut impérativement récolter un +2 pour la présentation.

Pour ça, il y a bien sûr le scan nickel et les feuilles classées dans l’ordre, mais aussi la page de garde ! Ça prend 5 minutes à faire, et c’est un gain de temps énorme pour le propriétaire (qui t’en sera infiniment reconnaissant). Sur cette page qui résume ton dossier (et doit donner envie) : Nom, Prénoms, revenus, professions et âges des locataires et des garants, adresse du bien visé, agence en charge, avec un sommaire des pièces présentes dans le dossier.

On n’hésite pas non plus à rédiger un petit texte de présentation, en précisant par exemple la durée de location envisagée, qu’on est non-fumeur, qu’on n’a pas d’animaux, etc. En somme c’est une mini-lettre de motivation où il faut faire ressortir les points positifs de son dossier.
 

Ne pas lésiner sur la couleur

Une fois ton joli travail terminé, glisse-le dans une pochette plastifiée de couleur vive, que tu donneras à l’agent ou au propriétaire. C’est tout bête, mais ça marche vraiment : dans une pile, c’est ton dossier et sa couleur appétissante qui attireront l’œil. Si tu es obligé de l’envoyer par mail, crée un PDF unique ! En rajoutant pourquoi pas quelques visuels de couleur… Sans partir dans le bariolé qui fait mal au yeux, bien sûr.
 

Mettre une deuxième couche 

Avoir un dossier complet, c’est la base. Mais avoir un dossier agrémenté de quelques documents bonus, ça, ça représente des points en plus. Même si le loueur ne te le demande pas, pourquoi ne pas rajouter des pièces valorisantes : un CV sérieux et bien fourni, un contrat de travail, une lettre de recommandation de ton ancien bailleur ou de ta banque sont quelques exemples. Bon à savoir : les propriétaires sont souvent friands des lettres d’engagement des garants.


Savoir meubler (la conversation)

Une fois ton tour de visite terminé, reste dans les parages en attendant que l’appartement se vide un peu pour engager la conversation avec le propriétaire ou l’agent immobilier. Pour ça, on te conseille de préparer quelques questions pratiques bien placées : « C’est bien du double-vitrage ? », « L’immeuble est-il équipé de la fibre optique ? », « Que comprennent les charges ? », « Où se trouve l’arrivée pour la machine à laver ? ».

En plus de montrer ton sérieux, cette discussion va marquer l’esprit du loueur. N’hésite pas à faire un peu d’humour si le feeling passe bien, mais toujours en gardant en tête ton objectif : récupérer un numéro de téléphone (portable si possible). 

Ce lien direct te donne une longueur d’avance sur tes concurrents. Profites-en : appelle et rappelle encore jusqu’à avoir une réponse (« Il est chiant mais motivé celui-là, il ne me lâchera pas la grappe avant que j’ai accepté son dossier. »). À savoir aussi : il vaut mieuxdiversifier les moyens de communication. En plus de l’appel et du message vocal, on textote et on e-mail ! Tu passeras pour un gros relou, mais un gros relou logé. Et bim Stéphane Plaza. 

 Source

Commenter cet article

Archives