Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


6 métiers pour les solitaires

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Septembre 2016, 22:07pm

Catégories : #EMPLOI, #TRAVAIL

6 métiers pour les solitaires

Marre des embouteillages sans fin, des files à la sandwicherie, des collègues indiscrets, des cafétérias bondées, de la sonnerie du téléphone, des open-space bruyants? Incorrigiblessolitaires, Références a sélectionné pour vous 6 métiers!

Vous êtes réservé ou taciturne, parler aux gens vous intimide et vous ennuie... Pourquoi ne pas envisager une petite réorientation de carrière? Voici six métiers où la solitude est omniprésente!

  • Gardien de phare

Un travail qui comprend un logement de fonction avec vue sur mer, c'est rare. Votre mission est d’entretenir le phare, allumer et éteindre le feu et surveiller l’horizon. Si la visibilité est trop mauvaise, il vous faudra sonner la corne de brume: tout un programme. Un moral d’acier ainsi qu’une grande connaissance de la mer sont nécessaires.

Tenté par l’aventure ? Il vous faudra être chanceux : beaucoup de phares sont désormaisautomatisés et les offres d'emploi dans le domaine sont devenues rares. Pensez aussi à  vous trouver une activité annexe, comme le macramé, l’élevage de coccinelle ou apprenez aux phoques à jouer à  la belote.  Sinon, aussi solitaire que vous soyez, vous finirez par trouver le temps long.

  • Laveur de vitre spécialisé dans les gratte-ciel

Juste vous, votre raclette et cet immense façade de building. C'est un métier fort en adrénaline: ne pas souffrir du vertige est d'une importance cruciale! Mais la vue une fois en haut du bâtiment en vaut la peine.

Avec un peu de chance, les vitres seront teintées et vous n'apercevrez même pas les visages des employés dont vous nettoyez les fenêtres...

  • Camionneur

Les chauffeurs de poids lourds doivent faire face à  des horaires exigeants, mais c’est une métier très autonome. Il faut en revanche aimer conduire sur de longues distances et ne pas avoir de problèmes de dos. L'avantage: c'est un métier en pénurie !

Pendant votre service, les seules personnes que vous croisez sont d'autres routiers, lors des arrêts règlementaires dans les stations services. Avec un peu de chance ils n’auront pas plus envie que vous d’engager la discussion, ou au moins ils respecteront votre silence bourru.

  • Garde forestier

Il faut aimer la nature car le travail en extérieur. Par tous les temps, saisons après saisons. Le travail du garde forestier consiste principalement à  protéger la faune et la flore d'une forêt, à  lutter contre le braconnage et à  surveiller l’évolution des espèces.

Attention ! Certains postes sont des postes-pièges où l’on risque de vous demander régulièrement d’expliquer le mode de reproduction des sangliers à  des écoliers en classe verte. Pour la quiétude, on repassera. 

  • Ecrivain

Vous sentez l’inspiration vous envahir? La plume vous démange? Vous êtes le prochainVictor Hugo? Rien de tel que de s'isoler quelques mois dans un endroit tranquille pour écrire tranquillement le prochain best-seller.  Dans la campagne anglaise ou les Alpes Suisse, peu importe: vous n'avez besoin que d'une feuille et d'un crayon.

Prenez garde, il se peut que votre éditeur vous demande d’assister à  l’une ou l’autre séance de dédicace. Essayez de le convaincre que vivre une vie de reclus n’apportera que plus de mystère et de fascination pour votre œuvre. Donnez en exemple J.D. Salinger : l’auteur de "L’attrape-cœur" n’a pas montré le bout de son nez pendant 40 ans, jusqu'à  sa mort en 2010.

  • Fossoyeur

D'accord, c’est un peu radical, mais au moins vous ne risquez pas d’être dérangé. Peu de risques de recevoir des plaintes de vos « locataires ». Vos tâches ? Creuser et reboucher les tombes, les entretenir et vous occuper des jardins et allées du cimetière. Mis à  part le jour du 1er novembre, les visiteurs sont assez rares et discrets.

Si vous voulez avoir la paix, cultivez votre côté effrayant. Les fossoyeurs terrifient en général les enfants du voisinage, ce qui est plutôt commode pour les dissuader de venir jouer à  cache-cache dans le cimetière. 

 Source

Commenter cet article

Archives