Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 astuces pour manger moins d'aluminium

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Septembre 2016, 11:31am

Catégories : #ASTUCES, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 astuces pour manger moins d'aluminium

L'aluminium s'est imposé dans tous nos produits de consommation. Mais aujourd'hui, de plus en plus d'études montrent qu'il serait responsable de certains problèmes de santé. Comment l'éviter ? Le point avec le Dr Pierre Souvet, cardiologue et président de l'association santé environnement France.

 

N'abusez pas de l'eau du robinet

 

Pourquoi : dans certaines communes, il est ajouté du sulfate d'aluminium ou du chlorure d'aluminium dans le traitement de l'eau potable pour la rendre transparente.

 
 

Mais l'aluminium est un neurotoxique avéré, qui passe dans le sang, se fixe dans le cerveau*, accélérant son vieillissement et détruisant le système nerveux. A force d'en absorber, cela entraîne des troubles neurologiques (encéphalopathies et démences). "Ce n'est cependant pas dans toutes les communes comme pour Paris où l'aluminium a été remplacé par du chlorure ferrique, une substance inoffensive", explique le Dr Souvet. 
Quelles préventions : rendez-vous sur le site social-sante.gouv.fr qui vous indique la présence et la teneur en aluminium de l'eau de votre commune. Vous pouvez aussi boire l'eau du robinet en la filtrant, et acheter de l'eau de source.
 

Vérifiez les étiquettes alimentaires

 

Pourquoi : utilisé en masse par l'industrie agroalimentaire, on le retrouve notamment comme agent levant (poudre à lever) dans les différents pains, viennoiseries et biscuits industriels, comme conservateur dans les charcuteries industrielles et plats préparés au rayon frais, comme colorant dans les confiseries, et anti-agglomérants dans les produits laitiers.
 

Comment faire : pour savoir si le produit que vous achetez contient de l'aluminium, référez-vous aux additifs mentionnés sur l'étiquette. Les E173 (colorant alimentaire), E520-E521-E522-E523 (fruits et légumes confits, blanc d'oeuf entrant dans les préparations culinaires...), E554-E555-E556-E559 (lait en poudre, sel, sucre, cacao, certains fromages, riz, saucisses et saucissons...), E541 (produits de boulangerie, biscuits...) sont des composés d'aluminium.


 

 

Préparez soi-même ses repas

 
Pourquoi : tout simplement parce que vous savez ainsi exactement la qualité des ingrédients ajoutés à vos plats.
 
Pensez aussi à choisir des produits bios qui ne contiennent pas d'additifs et du coup pas d'aluminium ajouté. 
Sachez-le : "l'aluminium n'est en aucun cas nécessaire à l'organisme. Cependant, certains aliments contiennent naturellement de l'aluminium. C'est le cas pour le cacao, le thé, les épinards, la laitue, le basilic… Sans abus, cela reste tout à fait toléré par l'organisme.", explique le Dr Souvet.

 

Evitez les cuissons en papillote

 

Pourquoi : l'acidité de certains aliments conjuguée à une cuisson à haute température, ne serait-ce que dans une poêle ou une casserole en aluminium peut faire migrer l'aluminium des récipients vers les aliments.
PUBLICITÉ
 
De la même manière, la cuisson en papillote dans du papier d'aluminium est déconseillée si celle-ci contient des aliments acides (citron ou vin blanc ajouté à du poisson en papillote par exemple). Préférez dans ce cas du papier sulfurisé. 
Et aussi : "il est important d' éviter les ustensiles de cuisine en aluminium abîmés et de laisser trop longtemps les aliments en contact avec de l'aluminium.", explique le Dr Souvet. 
Rappelez-vous : la meilleure cuisson reste celle à la vapeur, car elle conserve au mieux les vitamines.


 

Attention à certains médicaments

 
Lesquels : les anti-acides et les vaccins sont les plus incriminés.
 
 
"Les anti-acides comme le Maalox® en comprimés* ou Gelox® en sachet** contiennent de l'aluminium. Avec la possibilité de prendre jusqu'à 12 comprimés par jour pour le Maalox® (qui contient 400mg/comprimé), cela représente 480 fois la dose hebdomadaire maximale recommandée par l'EFSA*** ! Sans oublier les risques d'inflammations intestinales qui seraient provoqués par l'abus de ces médicaments****.", explique le Dr Souvet. 
Que faire : certains anti-acides n'en contiennent pas comme Rennie® ou Gaviscon®. Le mieux est encore, avant de s'automédiquer, de consulter son médecin traitant.

* 400mg d'aluminium par comprimé avec une dose maximale, selon le Vidal, de 12 comprimés par jour est possible, soit 4800mg. 
** 425mg/sachet avec une dose maximale, selon le Vidal, de 6 sachet par jour, soit 2550mg 
*** Autorité européenne de sécurité des aliments. L'EFSA préconise une dose maximale de 1mg/kg/semaine, soit 10mg/jour pour un adulte de 70kg. 
*** Etude référence : G. Pineton de Chambrun, C. Vignal, M. Body-Malapel, M. Djouina, F. Altare, A. Cortot, J.-F. Colombel, C. Neut, P. Desreumaux, L’aluminium : implication d’un facteur environnemental dans la physiopathologie des maladies inflammatoires intestinales, 2010.


Source

Commenter cet article

Archives