Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


14% des SDF Francais ont fait des études supérieures

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Septembre 2016, 10:24am

Catégories : #FRANCE, #FAITSDIVERS

14% des SDF Francais ont fait des études supérieures

La France compte plus de 140 000 personnes sans domicile fixe (SDF) dont plus d'un sur dix a fait des études supérieures, a révélé jeudi l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) dans son dernier rapport sur le logement.

Selon les chiffres communiqués par l'Insee, la France a vu le nombre des SDF dans sa totalité exploser durant ces dix dernières années (augmentation de 50% entre 2001 et 2012), en particulier dans la catégorie des diplômés.

Les personnes ayant fait des études supérieures constituent ainsi 14% des SDF en France alors qu'une personne sans-abri sur dix a même obtenu un diplôme, précise le rapport.

Ces individus sont par ailleurs issus de catégories socio-professionnelles plus élevées que ceux qui n'ont pas fait d'études supérieures (39% contre 17%) et sont souvent nés à l'étranger (66% contre 43%), particulièrement en Afrique.

Cette précarité peut être liée à la difficile reconnaissance en France de leurs diplômes et compétences obtenus à l'étranger, avance le rapport: "Leur sans-domiciliation est révélatrice d'une trajectoire de déclassement de diplômés nés à l'étranger et dont les conditions de vie à leur arrivée en France ont conduit à la pauvreté, faute de valorisation de leur diplôme, d'obtention d'un diplôme français ou d'une équivalence et, souvent, (à cause) de discrimination".

Le rapport met en évidence par ailleurs le fait que 15% de ces sans-domicile ayant fait des études supérieures avaient déjà connu une première situation de sans-domiciliation durant leur cursus, plus souvent dans l'enseignement supérieur français.

Autre caractéristique des sans-domicile révélée par l'étude, est qu'il existe de plus en plus de femmes et enfants sans abri en France même si les hommes restent majoritaires.

S'agissant de leur situation professionnelle, l'Insee précise qu'un quart des adultes sans-domicile de moins de 65 ans travaillent et tirent des ressources de leur activité. Près d'un sur deux se dit chômeur alors qu'un sur dix n'est pas autorisé à travailler, "notamment demandeur d'asile ou en congé maladie de plus de trois mois", selon le rapport.

Les résultats de l'étude montrent que le diplôme ne protège plus d'une situation de précarité en France, selon l'Insee. "Signe de l'extension des phénomènes de déclassement, le diplôme ne protège pas systématiquement de la précarité. Les diplômés du supérieur sans-domicile sont souvent dans des situations comparables aux sans-domicile non-diplômés", explique-t-il. 

 Source

Commenter cet article

Archives