Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour rédiger clairement pour le web

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Septembre 2016, 07:16am

Catégories : #ASTUCES, #TRAVAIL, #TECHNOLOGIE

10 astuces pour rédiger clairement pour le web

 

On ne rédige pas pour le web comme on écrit pour obtenir le Goncourt. Suivez ces conseils pour rendre vos textes plus lisibles sur internet.

Comment rédiger clairement pour le web ? C’est la question à laquelle Jef Verheyen et Anne Vervier nous aident à répondre à travers leurs conférences et blogs respectifs.

rediger-clairement-web-1

rediger-clairement-web-2

 

Que faut-il retenir de leurs conseils ?

1 – Mettez l’élément le plus important en haut du message

Respectez la règle de la pyramide inversée : commencez par évoquer le plus important et finissez par le moins important.

Par exemple, si vous envoyez un e-mail et que vous attendez du destinataire qu’il s’inscrive via un formulaire, cet élément doit venir en premier dans le texte.

2016-09-13-15_24_13-powerpoint-slide-show-redaction-web

 

2 – Utilisez des phrases actives et affirmatives

L’écrit utilitaire n’est pas l’écrit littéraire : il faut aller droit au but. Il vaut mieux écrire des phrases construites simplement. Si vous utilisez des images, assurez-vous qu’elles apportent de la valeur au texte. Un doute sur la lisibilité du texte ? Faites-le lire par un proche qui ne connaît pas le sujet et demandez-lui son avis.

3 – Interpellez le lecteur

Exactement comme je l’ai fait dans le titre ci-dessus, utilisez le « vous ». N’hésitez pas à employer l’impératif quand cela s’y prête.

4 – Utilisez les listes à puce, les titres et la mise en forme

Travaillez votre mise en page car elle va donner envie de lire ! C’est un incontournable.

5 – Mettez en annexe l’information secondaire

Il vaut mieux réduire le texte à l’essentiel et laisser la possibilité au lecteur d’accéder à plus d’informations via des hyperliens. Cela peut-être utile par exemple pour définir un mot ou donner plus d’informations sur une loin, un règlement, etc.

6 – N’employez pas trop de mots dans vos phrases

Le nombre idéal de mots par phrase sur du papier serait de 15. Pour le web, le nombre chute à 12 ! Il faut donc se concentrer sur l’essentiel : qui fait quoi à qui et éventuellement ajouter où, quand et pourquoi. Pas facile !

7 – Développez une seule idée par phrase

Pour favoriser la compréhension d’un texte, mieux vaut ne développer qu’une idée par phrase. A la poubelle donc l’ami point-virgule…

8 – Définissez ce que vous souhaitez que vos lecteurs pensent ou fasse après avoir lu votre texte

Votre texte ne doit avoir qu’un seul objectif : faire en sorte que votre lecteur pense quelque ou fasse quelque chose. Tout votre texte doit donc être construit autour de cela. Evitez d’inclure trop d’actions attendues du lecteur pour augmenter votre impact.

9 – Evitez les mots qui finissent en -tion, -ment, -isme

Plutôt que « obtention », on utilisera le mot « obtenir ». Plutôt que « négociation », on dira « négocié ». L’objectif reste le même : un langage plus direct pour une meilleure compréhension.

10 – Posez des questions

Poser des questions est une bonne idée pour interpeller le lecteur, notamment dans les titres de vos textes. A utiliser sans modération. 

 Source

Commenter cet article

Archives