Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


1, 2, 3 ans: quel est l'écart idéal entre deux enfants?

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Septembre 2016, 11:49am

Catégories : #ENFANT, #PARENT, #FAMILLE

1, 2, 3 ans: quel est l'écart idéal entre deux enfants?

Tanya C. Snyder, journaliste au Washington Post et mère de deux enfants, s'intéresse à la question suivante: combien de temps faut-il idéalement laisser entre deux enfants? Elle analyse les discussions qu'elle a eues avec ses amis, ses proches, et donne également son avis personnel. Voici le fruit de ses réflexions. 

 

Un an d'intervalle? C'est un risque, selon elle. "Le corps d'une femme n'est pas encore remis du premier accouchement. Des études montrent que femmes qui ont des grossesses rapprochées souffrent d'anémie et d'autres complications." Certains experts estiment qu'il faut attentre 27 mois entre deux naissances. Même si la tentation de "rester dans le bain" peut être tentante, rappelez-vous qu'un enfant d'un an et un nouveau-né ont chacun leur rythme. Les horaires de sieste et de repas ne sont pas les mêmes et un enfant d'un an n'est pas encore autonome: il ne pourra pas lacer ses chaussures quand vous vous occuperez du plus jeune. Cela multiplie la charge de travail.

Deux ans d'écart serait-il mieux? Quand les enfants sont petits, bof. Avoir un enfant qui rampe quand l'autre apprend à être propre, ça peut faire des dégâts. Et un enfant de deux ans demande de l'énergie... Difficile à trouver quand on ne dort pas la nuit à cause d'un nouveau-né. En grandissant, la concurrence entre les deux peut être féroce. Le plus jeune va vouloir la même chose que le plus grand et à l'inverse, le plus grand va jalouser le plus petit. Mais ils peuvent aussi jouer ensemble, faire les mêmes activités le week-end, regarder le même dessin animé et fréquenter le même établissement scolaire.

Et vous attendiez trois ans? La journaliste rappelle qu'à trois ans, un enfant a une routine bien établie. L'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur envoie ce rythme valser. Mais à trois ans, on peut leur expliquer certaines choses et le plus grand peut vous aider quand vous en avez besoin. Il peut même jouer seul un instant quand vous tentez de mettre le bébé au lit. En grandissant, le plus grand comprendra que le bébé sera un chouette compagnon de jeu. La complicité devrait être facile à établir.

Que dire de quatre ou cinq ans d'écart? Peut-être que plus jeunes, la connexion ne se fera pas immédiatement. Mais cet écart permet aux parents d'avoir du temps pour chaque enfant. Vous avez eu le temps de profiter des toutes jeunes années de votre aîné. En grandissant, en prenant son indépendance, il vous offrira un peu plus d'espace. Vous aurez donc du temps pour vous occuper d'un nouveau bébé. Le plus grand est d'ailleurs à l'école la journée: vous pouvez en profiter pour établir un rythme avec le nouveau venu dans la famille. La jalousie peut se manifester cependant. Le plus grand avait l'habitude d'avoir toute votre attention, il pourrait exprimer du mécontentement ou régresser juste pour que vous vous intéressiez à lui.

L'avantage d'avoir un frère ou une soeur avec cinq ans de différence: zéro concurrence. On ne joue pas sur le même terrain. Et le plus jeune peut même compter sur le soutien du plus âgé. Reste que trop d'années d'écart peut modifier les rôles et le plus grand peut se prendre pour un oncle ou un parent et vouloir discipliner le plus jeune. 

 Source

Commenter cet article

lisa84 29/09/2016 19:35

à mon avis 3 ans est idéal pour un deuxième enfant

Archives