Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Votre enfant n'aime pas les légumes ? Voici quelques astuces pour le faire changer d'avis

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Août 2016, 18:57pm

Catégories : #ENFANT, #ASTUCES, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE

Votre enfant n'aime pas les légumes ? Voici quelques astuces pour le faire changer d'avis

C’est connu, en général, les enfants n’aiment pas les légumes et nombreux sont les parents à s'arracher les cheveux pour tenter de leur faire avaler une cuillère d'épinards ou encore de choux de Bruxelles.

À partir de deux ans et jusque l'âge de dix ou onze ans, les enfants sont, le plus souvent "néophobes", notamment par rapport à la nourriture. Ils n’aiment pas la nouveauté, car ils veulent, en quelque sorte, sécuriser leur environnement et cela passe aussi par leur alimentation. Il semblerait même qu'un aliment devrait leur être présenté jusqu’à 15-20 fois avant d’avoir une chance qu’ils ne l’adoptent. 

 

Trucs et astuces pour leur faire manger de nouveaux aliments

Premier conseil, évitez la nourriture sanction ! Installer un environnement punitif autour de la nourriture, même l’obligation de goûter, ne sera pas efficace et provoquera, bien souvent, un comportement de rejet encore plus marqué.

Privilégiez une ambiance du repas sereine. Si le repas est tendu, l'enfant risque d'associer l’aliment à ce climat.

Montrez l'exemple. Si l’aliment est apprécié par les autres, parents ou autres enfants, et que ceux-ci le mangent avec enthousiasme, le petit récalcitrant sera rassuré.

Faites participer les enfants à la cuisine, aux achats. Nommer les choses et transformer les courses en activité d'éveil permettra à l'enfant de reconnaître les légumes qui lui sont servis. D'ailleurs, une enquête réalisée par l'Association Santé Environnement France en 2013 a montré que les enfants ne savaient pas reconnaître une courgette ou un poireau

Vous-même, décrivez vos sensations, mettez du vocabulaire sur votre repas. On ne compte plus le nombre d'émissions culinaires qui évoquent les textures, goûts, arômes, et contrastes, alors décrivez votre aliment et pourquoi vous l'aimez. Donnez également l'occasion à l'enfant d’exprimer son ressenti.

Le repas doit être un moment de plaisir et de partage, et surtout, ne baissez pas les bras, dans quelques années, ils raffoleront des aliments qu'ils détestent actuellement. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives