Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vos parents sont-ils inaptes à gérer leur argent?

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 08:00am

Catégories : #PARENT, #ARGENT

Vos parents sont-ils inaptes à gérer leur argent?

Les récentes données d’Equifax sur l’endettement des ménages montrent que les personnes âgées ont augmenté leurs dettes de plus de 8 %. Le vieillissement des populations amène son lot de défis. Et on le voit, ça ne touche pas uniquement le réseau de la santé, mais aussi, la gestion budgétaire.

Les maladies dégénératives comme l’Alzheimer ou la démence évoluent sournoisement. Quand ce ne sont pas des limitations cognitives, ce sont des limitations physiques qui les empêchent de s’administrer. Si on ne visite qu’occasionnellement nos vieux parents, on pourrait réaliser tardivement qu’ils négligent leur patrimoine ou qu’on abuse d’eux. La première réaction que nous avons tous est de dire: «Ce n’est pas de mes affaires, elle a bien le droit de faire ce qu’elle veut avec son argent!» Sauf qu’en fin de vie, nos parents ou grands-parents perdent petit à petit les capacités nécessaires à la gestion de leur budget.

Sans une certaine surveillance, ils peuvent épuiser, en quelques semaines, toutes leurs économies et ensuite manquer de ressources pour payer leur logis ou leurs médicaments.

 

Ce n’est pas facile à accepter, mais un jour arrive où ils ne sont plus aptes à gérer leur budget.

 

7 signaux d’alarme indiquant que les finances d’un aîné sont en danger

  1. La personne âgée néglige de déposer ou d’encaisser ses chèques.
  2. Elle se promène dans les lieux publics avec des sommes élevées en argent comptant. En plus des risques de vol ou d’agression, cela peut engendrer des manques de liquidités pour certaines obligations.
  3. Elle distribue des pourboires démesurés ou fait des dons importants parfois à des inconnus.
  4. L’aîné commet de plus en plus d’erreurs en rédigeant ses chèques et accumule les effets sans provision.
  5. La maison se remplit de biens inutiles achetés impulsivement. Les babioles des infopublicités sont très populaires chez les aînés qui se désennuient devant leur écran de télévision.
  6. Par insécurité ou parce qu’ils ont de la difficulté à refuser, les aînés se mettent à collectionner les cartes de crédit. Ils en perdent vite le contrôle et des soldes élevés impayés s’amoncellent.
  7. L’aîné modifie impulsivement et régulièrement son testament.

Jamais seul

Pour éviter des catastrophes financières, ayez l’œil ouvert. Pour ne pas froisser ou engendrer de la méfiance parmi les autres membres de la famille, ne soyez jamais seul lorsque vous faites des vérifications budgétaires d’un aîné en perte d’autonomie. Faites-vous assister par un conseiller en finances personnelles de confiance, un comptable ou autre professionnel. 

 

CONSEILS

  • Mettez à jour les mandats d’inaptitude.
  • Vérifier régulièrement le budget de vos parents.
  • Au-delà des 75 ans, aucun produit financier non rachetable ou comportant des pénalités n’est approprié.
  • Vérifier avec l’institution financière toutes anomalies sur les relevés bancaires ou de cartes de crédit.
  • Demandez l’aide des services sociaux.

Commenter cet article

Archives