Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Voici les deux mois de l’année où vous avez le plus de risques de divorcer

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Août 2016, 10:35am

Catégories : #INSOLITE, #COUPLE

Voici les deux mois de l’année où vous avez le plus de risques de divorcer

Y aurait-il une saison propice aux divorces ? Il semblerait que oui, si l’on en croit les conclusions d’une étude sociologique présentée lors du Congrès annuel de l’American Sociological Association. La mauvaise nouvelle : on est en plein dedans. La recherche révèle en effet que les demandes de divorce sont plus importantes au mois d’août et de mars, souvent après le retour de vacances.

L’espoir d’un nouveau départ…

Pour arriver à ce triste constat, les chercheurs de l’université de Washington (Etats-Unis) ont passé au crible les demandes de divorce enregistrées dans leur Etat entre 2001 et 2015. Et les résultats sont sans appel : il y a bien des pics de séparation au moins d’août et de mars.

 

L’explication ? Les scientifiques avancent la théorie du retour des vacances. Avant, la rupture serait mal vue ou inappropriée, surtout lorsqu’on a des enfants. Mais ce temps libre serait aussi l’occasion de se laisser une dernière chance. "Les gens ont tendance à faire face pour les vacances, mais avec des attentes croissantes et malgré les déceptions du passé, explique la sociologue Julie Brines sur le site EurekAlert (en anglais). Les vacances sont une période de l’année qui offre la possibilité d’un nouveau départ, une transition vers une nouvelle période de la vie."

 

 

…qui laisse place à la désillusion

Beaucoup d’espoirs, donc, mais qui ne portent pas toujours leurs fruits. Lorsqu’un couple va mal, la désillusion semble être très souvent au rendez-vous. En effet, les vacances ont beau être sous le signe du repos, l’organisation et la vie familiale peuvent être stressantes. De quoi faire ressortir très vite les rancœurs conjugales. 
C’est alors que la déception prend le dessus.  "Les couples peuvent décider de demander le divorce en août, après les vacances en famille et avant que les enfants reprennent l’école", ajoute Julie Brines. Une sorte de nouveau départ mais sans l’autre cette fois. Et le pic du mois de mars ? Une question de délais et d’organisation, estiment les chercheurs : "les couples ont besoin de temps, d’argent et de courage".

 

Cette étude révèle une tendance intéressante mais ne doit pas être prise comme une généralité. Avant de prendre LA décision fatidique, des solutions peuvent être envisagées. Cela passe par le dialogue, bien sûr, voire une thérapie de couple si les conjoints n’arrivent plus à communiquer. Et qui sait, peut-être qu’une fois la saison du désamour surmontée, le bonheur repointera le bout de son nez. 

 Source

Commenter cet article

Archives