Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un restaurateur s'excuse après avoir refusé de servir deux femmes voilées

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Août 2016, 06:27am

Catégories : #RACISME, #FAITSDIVERS, #RELIGION

Un restaurateur s'excuse après avoir refusé de servir deux femmes voilées

La ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol a indiqué aujourd'hui avoir saisi la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme après qu'un restaurateur ait refusé de servir deux femmes voilées dans son établissement. Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert dimanche une enquête pour "discrimination à caractère racial". Les faits ont eu lieu samedi à Tremblay-en-France en Seine-Saint-Denis. Selon les récits disponibles, deux femmes ont souhaité diner au restaurant Le Cénacle quand le chef cuisinier leur a intimé l'ordre de quitter les lieux sous prétexte que « tous les musulmans sont des terroristes ». 

 

Dans une vidéo, prise par l’une des deux jeunes femmes pendant l’altercation, une des deux clientes déclare : « On ne veut pas être servies par des racistes ». Propos auxquels le restaurateur réplique : « les racistes ils ne tuent pas les gens ». Plusieurs fois dans la vidéo, il leurs demande de quitter le restaurant en expliquant, « je suis maître chez moi ». La vidéo se termine sur une discussion téléphonique d’une cliente qui explique que la police va intervenir. 
 
Selon L’Express, le commissariat de police de Villepinte a confirmé « que des policiers sont bien intervenus » dans le restaurant. Cependant il n’a pas été précisé si une plainte a été déposée. Interrogée par l'AFP, la préfecture de Seine-Saint-Denis a évoqué un "différend" ayant opposé samedi soir le patron de ce restaurant gastronomique baptisé "Le Cénacle", à Tremblay-en-France, à "deux clientes voilées".

Sur Facebook, le Collectif contre l’islamophobie en France a déclaré avoir été saisi par les clientes.
Sur Twitter, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Anouar Kbibech, a exprimé son "indignation".
Sur les réseaux sociaux, des appels à boycotter le restaurateur et à protester devant son établissement ont été lancés dimanche. 
Une vingtaine de jeunes gens se sont rendus sur place dans l'après-midi, selon M. Muhammad, le responsable du CCIF, qui a lancé un appel au calme. Le patron est sorti "à plusieurs reprises pour discuter avec eux et s'excuser, pour faire retirer la plainte".

"J'ai pété un câble", a expliqué le restaurateur sur BFMTV, tenant à présenter ses excuses "à toute la communauté musulmane" et aux deux clientes. Selon une source proche du dossier, l'homme a quitté avec sa famille son domicile pour raisons de sécurité, celui-ci se trouvant juste au-dessus du Cénacle. Les abords du restaurant ont été sécurisés par les autorités, a précisé la même source.

"Le restaurateur a présenté ses excuses. (...) C'est bien qu'il l'ait fait et c'est à son honneur", a réagi sur BFMTV Laurent Wauquiez, président par intérim du parti Les Républicains: "ses paroles sont indignes, il les a corrigées, tant mieux". 

Commenter cet article

Archives