Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un dinosaure au scanner à Grenoble !

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Août 2016, 03:45am

Catégories : #SCIENCE, #FRANCE

Un dinosaure au scanner à Grenoble !

Le synchrotron européen de Grenoble s'est mis au service de paléontologues sud-africains. Ils ont pu passer le squelette complet d'un petit dinosaure au scanner, grâce aux rayons X ultra-puissants de l'ESRF (European Synchrotron). Un événement rarissime.

"D'abord on va jouer au puzzle, il faut remettre les parties du squelette dans les bonnes dispositions". Jonah Choinière, professeur à l'Université du Witwatersland à Johannesburg, est joueur ce matin. Cinq jours qu'il travaille sans relâche à passer les cinq morceaux de son dinosaure fossilisé au scanner. "C'est très excitant maintenant, on va découvrir les scans", sourit-il.

 

Le puzzle n'est pas si facile, même si on reconnaît le crâne du petit dinosaure au premier plan. - Radio France
Le puzzle n'est pas si facile, même si on reconnaît le crâne du petit dinosaure au premier plan. © Radio France

 

Une fois le puzzle complet, le professeur reprend son sérieux. Il est accompagné de deux étudiantes sud-africaines, Kimberly et Kathleen, ainsi que de Vincent Fernandez, expert paléontologie de l'ESRF et co-leader du projet. Seul manque à l'appel Billy de Klerk, découvreur du fossile.

 

Vincent Fernandez, Jonah Choiniere, Kimberly Chapelle, et Kathleen Dollman. - Radio France
Vincent Fernandez, Jonah Choiniere, Kimberly Chapelle, et Kathleen Dollman. © Radio France

 

Des rayons X ultrapuissants

"Nous avons eu beaucoup de chance, explique Vincent Fernandez. Le fossile était découpé - par hasard - en morceaux correspondant exactement à la taille maximale supportée par nos appareils". Si les Sud-Africains sont venus jusqu'à Grenoble, ce n'est en revanche pas un hasard.

Des 40 synchrotrons dans le monde, celui de Grenoble est un des plus puissants. "Il fallait des rayons X plus puissants pour distinguer ce qui était la roche et ce qui était le fossile. C'était très compliqué car les deux avaient quasiment la même couleur et étaient quasiment de la même matière", ajoute le Français. En plus, l'ESRF est un des seuls établissements à faire collaborer paléontologues et experts du matériel utilisé.

 

Un dinosaure miniature, mais quasiment complet, une rareté. - Radio France
Un dinosaure miniature, mais quasiment complet, une rareté. © Radio France

 

Comme des enfants un 25 décembre

Lors de la découverte des scans, les scientifiques reviennent en enfance, à l'ouverture des cadeaux à Noël. "On voit l'oreille interne, c'est extrêmement rare. La qualité est superbe, et elle sera encore meilleure après le travail de Vincent là-dessus", s'exclame Kimberly. Les scientifiques tentent de deviner les différentes parties de l'animal, encore très mystérieux, même pour les experts des dinosaures.

 

Le bout de la machine à envoyer les rayons X, projetés avec force à 11 mètres de distance. - Radio France
Le bout de la machine à envoyer les rayons X, projetés avec force à 11 mètres de distance. © Radio France

 

Ça va beaucoup plus loin que le simple squelette, et les os. Grâce aux images on va pouvoir recomposer complètement le corps du dinosaure, savoir comment il vivait, comment il respirait, de quelle manière il évoluait dans son environnement, comment il se comportait en tant qu'animal, comme les animaux d'aujourd'hui"

 

Les scientifiques découvrent les images scannées grâce au synchrotron. - Radio France
Les scientifiques découvrent les images scannées grâce au synchrotron. © Radio France

 

 

L'équipe - souriante - découvre un des nombreux scans effectué. - Radio France
L'équipe - souriante - découvre un des nombreux scans effectué. © Radio France

 

 

Le fossile et la roche sont séparés d'un trait lumineux obtenu grâce à l'appareil Grenoblois. - Radio France
Le fossile et la roche sont séparés d'un trait lumineux obtenu grâce à l'appareil Grenoblois. © Radio France

 

Une véritable avancée scientifique

L'animal est vieux de 200 millions d'années. À l'époque, il peuplait toute la terre, formée d'un seul et unique continent. Petit, végétarien, il n'avait rien d'un effrayant dinosaure - comme ceux des films - mais a peuplé la planète durant au moins 80 millions d'années. "On cherche surtout à savoir comment il respirait, sa structure thoracique est complexe", raconte Jonah. Les paléontologues veulent aussi savoir s'il remplaçait ses dents, et sa position pour marcher.

 

Le fossile a été trouvé presque par hasard dans le lit d'un cours d'eau en Afrique du Sud. - Radio France
Le fossile a été trouvé presque par hasard dans le lit d'un cours d'eau en Afrique du Sud. © Radio France

 

Peu connu des scientifiques, l'occasion de le scanner entièrement et de reconstituer son corps représente un coup unique. Mais le travail est loin d'être terminé. Mercredi 26 les Sud-Africains rentrent au pays, fossile sous le bras ou presque - les contrôles sous portiques sont difficiles - et ramènent Tucky, c'est son surnom, dans son pays de découverte.

 

La cabine où les rayons étaient envoyés sur le fossile devait être verrouillée. - Radio France
La cabine où les rayons étaient envoyés sur le fossile devait être verrouillée. © Radio France

 

Après ça Vincent Fernandez devra encore envoyer les fichiers à Johannesburg (ils sont extrêmement lourds, près d'un téra-octet de données), et les scientifiques là-bas devront les traiter, ce qui prendra énormément de temps. "Juste pour un crâne, on peut y passer siw mois", explique Kimberly. Tucky n'a pas fini de livrer ses secrets.

 

Le synchrotron à Grenoble, où des particules filent à vitesse supersonique. - Radio France
Le synchrotron à Grenoble, où des particules filent à vitesse supersonique. © Radio France

 

 

 
 

Ecoutez notre reportage dans les coulisses du bâtiment D17 du synchrotron.

 

 

 

L'équipe prend la pose à côté de Tucky, jeune dinosaure de 200 millions d'années. - Radio France
L'équipe prend la pose à côté de Tucky, jeune dinosaure de 200 millions d'années. © Radio France

 

 

Le quart d'heure de gloire, après 5 jours de travail en continu. - Radio France
Le quart d'heure de gloire, après 5 jours de travail en continu. © Radio France

 

 

Le fossile est placé sur la plateforme, prêt à être "rayonnisé"  - Radio France

Le fossile est placé sur la plateforme, prêt à être "rayonnisé" © Radio France 

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/un-dinosaure-au-scanner-grenoble-1469552113 

Commenter cet article

Archives