Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


TOP 14 - Alexis Palisson, enfin la bonne saison au Stade toulousain ?

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 03:40am

Catégories : #SPORTS, #PEOPLE

TOP 14 - Alexis Palisson, enfin la bonne saison au Stade toulousain ?

Très en vue depuis le début de la saison, l’ailier international du Stade toulousain, Alexis Palisson, a retrouvé le sourire en même temps que du temps de jeu. Et il compte bien en profiter…

 

On a presque oublié qu’Alexis Palisson était titulaire à l’aile gauche de l’équipe de France lors de la finale de la Coupe du monde perdue en 2011 face aux Blacks (8-9). Un an après avoir remporté le Grand Chelem, à 24 ans, il incarnait alors le futur. Une promesse. Non tenue. Quatre mois plus tard, au Pays de Galles (9-16), il allait finalement connaître la dernière de ses 21 sélections en Bleu. Le début de l’éclipse. Parti rejoindre Toulon dans la foulée de la Coupe du monde, il jouera peu durant trois ans. Sur la Rade, il va surtout soigner son palmarès : deux Coupe d’Europe (2013, 2014) et un Brennus (2014). Pour retrouver le sourire, et un peu de temps de jeu, il signe trois ans à Toulouse en 2014. Vingt-huit ans après son père, Didier, sacré champion de France en 1986 avec un certain Guy Noves.

Mais le rêve va se briser quatre mois plus tard, en janvier 2015, quand il se blesse gravement à un genou lors d’un banal entraînement. "J’ai eu la malchance de me blesser en plein milieu de la première année et quand je suis revenu, au milieu de la deuxième, j’ai senti que c’était compliqué car il y avait beaucoup de concurrence (Perez, Clerc, Matanavou, Médard, Bonneval, ndlr). Avec ce genre de blessures, c'est frustrant parce qu'on a l'impression de vite guérir mais on est loin derrière. C'est une course contre le temps, et au final, il y a des joueurs qui s'installent. On revient, on aimerait bien jouer mais les entraîneurs ne sont pas prêts à le faire tout de suite car il y a des matchs importants. Alors il faut ronger son frein".

Alexis Palisson (Toulouse) - 20 août 2016

Alexis Palisson (Toulouse) - 20 août 2016Icon Sport

Poussé vers la sortie la saison dernière…

C’est ce qu’il fait. Sans faire de bruit. Pas même quand en fin de saison dernière on l’a discrètement poussé vers la sortie en l’invitant à trouver un club alors qu’il lui restait un an de contrat. Pas grave, visiblement, Alexis Palisson n’est pas rancunier. "Ce fut un peu compliqué, surtout mentalement. J'ai eu l'impression de ne pas avoir droit à ma chance, mais je ne suis pas quelqu'un qui ressasse le passé, je suis plutôt tourné vers l'avant", sourit l’ancien Briviste."J’ai envie de faire un très bon début de saison, montrer que je suis à ma place et que je mérite de porter les couleurs du Stade""C’est un jeu qui me convient et j’espère pouvoir continuer l’aventure", assure-t-il désormais.

"Je retrouve mon niveau…"

Le staff toulousain l’a titularisé lors des deux premières journées et cela semble suffire à son bonheur. Auteur d’un essai lors du match inaugural face à Montpellier (20-12), encore en vue face à l’UBB (22-17), il profite forcément un peu de l’absence de Médard (épaule) et du repositionnement de Huget à l’arrière. Et après ? Dans l’esprit du staff toulousain, qui n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet, Palisson semble néanmoins passé devant Sofiane Guitoune qui a débuté les deux premières rencontres sur le banc.

Alexis Palisson (Toulouse) face au Racing 92 en amical - août 2016

Alexis Palisson (Toulouse) face au Racing 92 en amical - août 2016Icon Sport

Des considérations qui n’ont pas vraiment l’air de le détourner de son principal objectif. "J'ai la chance de pouvoir entamer cette saison avec mon corps qui me laisse tranquille. Je peux enchaîner, je retrouve mon niveau. C'est plutôt positif". Et il compte bien faire durer le plaisir. A pleine dents… 

 Source

Commenter cet article

Archives