Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Tinder est mauvais pour la confiance en soi

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Août 2016, 11:44am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE, #INTERNET

Tinder est mauvais pour la confiance en soi

Selon une étude américaine, Tinder aurait des répercussions psychologiques négatives sur ses utilisateurs. Ces derniers auraient une confiance en eux beaucoup moins élevée que ceux qui n'utilisent pas l'application. 

L'enquête, présentée le 4 août à la convention annuelle de la Société américaine de psychologie, révèle que les hommes et les femmes enregistrés sur Tinder assument moins leur look et leur physique, rapporte le Time. Plus grave, ils se considèrent plus facilement comme étant des objets sexuels et attachent une importance inconsidérée à l'image qu'ils renvoient aux autres en se comparant systématiquement à ces derniers.  

 

Bien que tous les genres soient concernés par ce problème de confiance en soi, il semblerait que les hommes interrogés soient encore plus mal lotis que les femmes. Deux raisons à cela selon le Time : la population masculine, beaucoup plus présente que celle des femmes sur Tinder, et sa tendance à davantage valider les profils proposés que la gent féminine, plus sélective. Résultat, les hommes ont davantage de chance d'être rejetés par les femmes ce qui nuit à leur estime personnelle.

 

Une application qui ne rassure pas les hommes

Le compte-rendu de l'étude indique  que «la honte et la douleur que connaissent les hommes suite à une expérience de rejet et d'ignorance sont des sujets récurrents dans les discussions surles réseaux sociaux comme Reddit par exemple. Le système Tinder ne joue pas en faveur des hommes avec une confiance en soi élevée et peut en entraîner une baisse de la confiance chez eux à force d'utilisation répétée».

Ainsi, s'inscrire sur cette plateforme de rencontre ne permettrait aucunement de se rassurer sur son physique ou sa capacité à séduire. Pour réaliser cette étude, 1300 sondés ont dû répondre à une série de question sur l'image qu'ils avaient d'eux-même l'ultime question étant «utilisez-vous Tinder». 

Commenter cet article

Archives