Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Royaume-Uni : Cameron a bien gâté ses conseillers avant son départ

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 03:33am

Catégories : #ANGLETERRE, #POLITIQUE, #INSOLITE

Royaume-Uni : Cameron a bien gâté ses conseillers avant son départ

Après la victoire des Conservateurs de David Cameron lors des élections générales britanniques en mai 2015, certains s'interrogeaient : était-ce le triomphe de l'austérité ? Visiblement, la réponse est non. Pour ses proches, en tout cas. Quelques mois avant son départ, le Premier ministre britannique a accordé d'importantes augmentations de salaire à ses conseillers spéciaux (également appelés "spads" pour special political advisors) lors de leur renouvellement en mai 2015, certaines allant jusqu'à 24%, révèle le magazine indépendant Civil Service World sur son site Internet. La même année, les employés du secteur public recevaient une augmentation de 1%.

"Ces augmentations, qui ont été approuvées par le Premier ministre alors en place, reflète des changements quant à la portée et l'étendue des responsabilités dans le rôle d'un nombre de conseilles spéciaux après leur renouvellement suite aux élections générales de 2015", a déclaré le porte-parole du Bureau du Cabinet au Civil Service World.

Déjà très correctement payés, ces hommes et femmes, souvent des jeunes loups de la politique, ont vu leur rémunération atteindre des sommets. Le directeur de la stratégie Ameet Gill et l'ancienne chef des opérations au 10, Downing Street Lizz Sugg, ont perçu 98.000 livres en 2015 contre 80.000 livres en 2014, soit une augmentation de 23%. Plusieurs conseillers ont également été récompensés de l'Ordre de l'empire britannique, tandis que Lizz Sugg, qui avait déjà reçu cet ordre un an auparavant, a été nommé pair à vie, une catégorie de la noblesse britannique

 

Près de 10 millions d'euros pour le salaire des "spads"

Le directeur général de la fonction publique et secrétaire permanent au Bureau du Cabinet, John Manzoni avait protesté publiquement en juillet contre les augmentations et primes accordées en "bonus de sortie" aux conseillers de David Cameron, afin de compenser son départ prématuré, annoncé initialement en septembre mais effectif finalement le 13 juillet. La décision avait coûté quelque 282.000 livres au Bureau du Cabinet.

 

Selon les estimations du gouvernement, la somme totale dépensée pour les salaires des près de 100 conseillers spéciaux (97 en décembre 2015) devrait atteindre 8,4 millions de livres (9,8 millions d'euros) en 2015/2016, contre 6,8 millions de livres pour l'année 2009/2010, avant l'arrivée de David Cameron à la tête du gouvernement. 

 Source

Commenter cet article

Archives