Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Août 2016, 13:00pm

Catégories : #ECOLE, #TECHNOLOGIE

Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

Back to school ! Vous n’y couperez pas cette année : il va falloir investir dans un premier ou un nouvel ordinateur portable. Certes, si l’entrée au collège, au lycée ou à l’université s’avère généralement un bon alibi pour changer de machine, il n’en reste pas moins que d’un niveau d’étude à un autre, les besoins diffèrent. Et les questions qui se posent dans les rayons informatiques aussi. Mais, comme l’indique Thomas Tran, chef de produit PC portables chez Lenovo, « cela reste très difficile de définir dans quel PC investir ». Allez, on essaye quand même d’y voir un peu plus clair…

Au collège : stockage cloud et petit prix

On sera d’accord sur un fait : le collégien n’a pas besoin d’une « grosse machine ». « Il va se concentrer sur des usages primaires avec Word ou Excel. Un PC à base de processeur Celeron, AMD ou Atom peut lui suffire », explique Thomas Tran. « Ce sera sans doute un premier outil informatique, un produit d’accès », renchérit Denis Pioletti, chef de PC portables grand public chez HP, qui plaide pour un Cloudbook (l’équivalent Windows des Chromebooks de Google, NDLR), avec un stockage essentiellement orienté vers le cloud. « C’est un ordinateur qui n’a pas une très grosse puissance ni une grosse capacité de stockage (de 32 à 128 Go), mais il est mobile et accessible, avec un prix entre 200 et 300 euros », décrypte Denis Pioletti. « C’est vrai qu’aujourd’hui, un stockage important n’est plus vraiment indispensable en local et que l’on peut se contenter de 32 à 64 Go de mémoire. A éventuellement compléter avec une clé USB », ajoute Thomas Tran chez Lenovo. Pour ce qui est de la taille d’écran, un ordinateur en 10’’ à 13’’ peut combler les attentes.

Le G50 de Lenovo, un PC entrée de gamme avec écran de 15 pouces que l'on peut actuellement trouver à moins de 300 euros.
Le G50 de Lenovo, un PC entrée de gamme avec écran de 15 pouces que l'on peut actuellement trouver à moins de 300 euros. - LENOVO

 

A partir de 15’’, la machine embarquera davantage de stockage mais sera plus chère : jusqu’à 500 euros environ. On veillera enfin aux promotions que certains constructeurs proposent pour la rentrée. Par exemple, des offres avec pack Windows Office 365 offert pour un an.

Au lycée : productivité et divertissement

Les besoins varient du collège au lycée, mais finalement assez peu. « Un lycéen peut cependant avoir besoin d’une mobilité plus importante, avec des temps de trajet plus longs permettant de visualiser plus de contenus », notre Denis Pioletti chez HP. « Il peut aussi réclamer un produit davantage orienté multimédia », précise Thomas Tran de Lenovo. D’où le choix d’une machine avec une carte graphique plus adaptée, comme la GeForce GT940 de NVIDIA. On en trouve à partir de 600, voire 700 euros, le tarif « clé » pour un bon PC de productivité à base de processeur Intel Core i5 qui permettra en outre d’effectuer du montage vidéo ou de jouer modérément. Pour un PC davantage orienté gaming, il faudra monter en gamme et lorgner sur les machines avec carte GTX 950 (800 euros et plus), mais ce n’est pas une priorité à l’école.

Ou alors, si l’on tient absolument à associer productivité et divertissement, un PC hybride peut s’imposer comme un bon parti. En étant soit convertible (avec un écran basculant à 180°), soit détachable (avec un écran se séparant du clavier), l’ordinateur se métamorphose en tablette – certes plus ou moins lourde — que l’on peut utiliser sur le canapé ou dans son lit. Une bonne alternative aux smartphones pour finir la journée sur les réseaux sociaux… Budget : de moins de 300 euros à 800 euros environ selon la taille de l’écran, la puissance et la capacité de stockage.

Le Switch Alpha de Acer: un PC à écran de 12 pouces détachable qui fait office de tablette poiur le divertissement.
Le Switch Alpha de Acer: un PC à écran de 12 pouces détachable qui fait office de tablette poiur le divertissement. - ACER

 

Acer vient d’innover en la matière avec son Switch Alpha 12 (800 euros), un portable 12’’ 2-en-1 détachable à refroidissement liquide. « Cela suppose plus de confort pour l’utilisateur, mais aussi une performance du processeur qui ne sera pas diminuée lors des phases de refroidissement de la machine », précise Loïc Grégoire, responsable de la division produits BtoB et BtoC chez Acer. Pour 50 euros de plus, on peut actuellement s’offrir une tablette PC Microsoft Surface Pro 4 (12,3’’), certes avec une configuration sans ostentation, mais qui pourra être très pratique sur les bancs de l’université.

>> A lire aussi : Avec Surface Pro 4, Microsoft perfectionne son hybride

A l’université : autonomie et légèreté

« En fait, quel que soit le niveau d’étude, on a besoin de légèreté, de réactivité avec de préférence un disque SSD (pour un démarrage immédiat de l’ordinateur, NDLR), et une capacité de stockage jusqu’à 128 Go. Un Chromebook avec 16 Go de mémoire et 4 de SSD est un outil parfait », plaide Loïc Grégoire, responsable de la division produits BtoB et BtoC chez Acer. Pratique pour prendre des notes et surfer. A condition de ne pas abuser des logiciels, comme  Photoshop, qui demandent une puissance particulière et un espace de stockage important.

Disponible en octobre, le Envy 13 de HP répond à des exigences précises, notamment en termes d'affichage (jusqu'à Quad HD).
Disponible en octobre, le Envy 13 de HP répond à des exigences précises, notamment en termes d'affichage (jusqu'à Quad HD). - HP

 

« Il faut au minimum un processeur Intel Core i5 avec 8 Go de Ram et un stockage confortable comme 1 To », indique Thomas Tran, chef de produit PC portables chez Lenovo. « On peut aussi imaginer pour un étudiant qui va travailler toute la journée en amphi que le ratio puissance/autonomie peut être un critère clé », table Denis Pioletti, chef de produit PC portables grand public chez HP. D’où l’émergence de PC qualifiés par les constructeurs de « premium ». Ils sont articulés autour d’un châssis en aluminium, sont légers (1,2 à 1,5 kg) et proposent une autonomie confortable (de 10 à 13 heures). Budget : de 700 à 1.500 euros, quand même. C’est aussi le portrait type du MacBook d’Apple, qui enthousiasme nombre d’étudiants, et que la plupart des fabricants essayent d’imiter depuis 3 ans environ.

Le MacBook Air d'Apple reste une référence, mais est désormais vieillissant.
Le MacBook Air d'Apple reste une référence, mais est désormais vieillissant. - APPLE

 

Bémol, selon Olivier Frigara, journaliste à iCreate et On refait le Mac : « Le ticket d’entrée est très élevé. L’entrée de gamme d’un Mac correspond ainsi à un milieu de gamme en PC ». Bien qu’Apple consente des réductions aux étudiants, c’est le porte-monnaie qui peut aussi faire la différence. Mais pas que. « Ce qui est frustrant, c’est que l’actuelle gamme de Mac d’Apple est vieillissante », rappelle Olivier Frigara. Si l’on attend patiemment de nouveaux modèles pour la rentrée universitaire, les qualités du Mac restent cependant évidentes : très bonne fabrication, peu ou pas de virus, et un système d’exploitation métronomique, simple et intuitif. Mais attention : « il est plus simple de passer du monde du PC à celui du Mac que l’inverse », prévient Olivier Frigara. Si vous disposiez d’un PC, que vous devez vous rééquiper d’un ordinateur et que vous disposez d’un budget d’au moins 900 euros, le choix d’un Mac peut alors être considéré.

Et la tablette ?

Si la basique tablette numérique peut suffire pour les usages très classiques, il ne faudra pas lui en demander beaucoup plus en termes de productivité. Prise de notes, partage cloud… sont proposés par l’ensemble des modèles, parfois même avec un stylet. Privilégiez néanmoins un écran de 10 pouces environ. Pour aller plus loin, notamment en termes d’ergonomie, une tablette avec clavier (si possible rétro éclairé) est recommandée. Les plus puissantes, comme l’iPad Pro d’Apple, la Xperia Z4 de Sony, la Galaxy Tab de Samsung et la Surface Pro de Microsoft sont dignes de véritables ordinateurs, mais leur budget sera aussi plus élevé : jusqu’à 1100 euros. 

 Source

Commenter cet article

Archives