Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


PLS : qu'est-ce que la position latérale de sécurité ?

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Août 2016, 07:02am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

PLS : qu'est-ce que la position latérale de sécurité ?

La position latérale de sécurité, plus communément appelée PLS, est une position de premiers secours qui consiste à placer une personne inconsciente sur le côté pour éviter qu'elle ne s'étouffe.

 

Qu'est-ce que la PLS ?

La PLS signifie "position latérale de sécurité". Lorsqu'une victime respire et est inconsciente, les gestes de premiers secours consistent à placer la personne sur le côté, la tête vers l'arrière et la bouche dirigée vers le sol. Cette position évite ainsi à la personne de s'étouffer avec ses vomissements ou avec sa langue. La PLS permet de libérer les voies respiratoires de la victime. Elle sera ainsi dans une position sécuritaire en attendant l'arrivée des secours.

La PLS est une position de premiers secours spécifique qui doit être exécutée par une personne formée aux premiers secours afin d'être efficace et sécuritaire. Tout citoyen peut suivre une formation au secourisme dans une association comme la Croix Rouge ou la Protection Civile.

En quoi consiste la PLS ?

Avant toute chose, il est important de répéter que rien ne remplacera une formation de secourisme pour exécuter une PLS dans les règles.

On vous donne néanmoins ici les principales étapes à suivre pour placer une victime en position latérale de sécurité.

La première chose à faire est d'abord de vérifier si la personne inconsciente respire. Lorsqu'elle respire, on appelle les secours et on peut alors la mettre en PLS.

Pour ce faire, on bascule alors doucement la tête de la victime vers l'arrière afin d'éviter que sa langue tombe dans sa gorge. On allonge ensuite les jambes de la victime et on place son bras (celui de notre côté) à 90°, la main vers le haut. On prend ensuite son autre main, paume contre paume, en l'emmenant du côté opposé vers la base de son cou. Avec notre autre main, on remonte la jambe opposée en rapprochant le pied de la victime de sa fesse le plus possible. Cette position de la jambe servira de (...)


Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article

Archives